L'étang de Bibliothèque et Archives Canada est menacé

Des algues vertes recouvrent la surface de l'étang... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Des algues vertes recouvrent la surface de l'étang sur le terrain de Bibliothèque et Archives Canada.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

L'écosystème de l'étang situé devant l'immeuble de Bibliothèque et Archives Canada, à l'angle de la montée Paiement et du boulevard du Carrefour, est menacé parce que de nombreux citoyens ont pris la mauvaise habitude d'aller y nourrir les oiseaux qui s'y retrouvent, et ce malgré les affiches l'interdisant.

Les passants peuvent facilement remarquer la présence d'un grand nombre d'oiseaux, des outardes notamment, et d'algues vertes qui couvrent désormais une bonne partie de l'eau de cet étang qui longe le boulevard de la montée Paiement, en face de l'édifice fédéral de Bibliothèque et Archives Canada.

C'est un citoyen gatinois qui a voulu savoir la cause du problème, s'inquiétant de voir l'étang dans un tel état cette année.

«Comme citoyen, je trouve que ce n'est pas très agréable à voir. Et je peux m'imaginer que les touristes qui passent devant doivent avoir la même réflexion», a-t-il dénoncé.

À Travaux publics et services gouvernementaux Canada (TPSGC), responsable de l'entretien de l'immeuble et des terrains adjacents, on confirme que les responsables des services environnementaux du ministère sont présentement à trouver des solutions pour corriger le problème. 

Lors de notre visite sur le site, on pouvait compter plus d'une centaine d'oiseaux, principalement des outardes. En même temps, on pouvait voir des gens en train de les nourrir.

«Malgré qu'un compresseur aère l'eau à deux sorties pour créer un mouvement qui oxygène celle-ci, il n'est pas inhabituel d'observer l'étang dans cet état durant les périodes de canicule, nous a indiqué dans un courriel Jessica Kingsbury, des relations avec les médias à TPSGC.

«Par ailleurs, l'écosystème de cet étang est en danger parce que les citoyens nourrissent les animaux. Cette situation cause la prolifération d'algues vertes. À cet égard, des enseignes ont été installées autour de l'étang interdisant de nourrir les animaux. TPSGC consulte ses services environnementaux afin d'obtenir leurs recommandations et ainsi améliorer la situation».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer