La superclinique ouvre mardi

Le ministre Gaëtan Barrette, la Dre Anne Gervais... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Le ministre Gaëtan Barrette, la Dre Anne Gervais et la députée Maryse Gaudreault étaient des invités qui ont inauguré la nouvelle superclinique de l'Outaouais, construite à Gatineau.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ouverture mardi prochain de la première superclinique de l'Outaouais, qui portera le nom de MédiGo, va « changer le visage » de la région, promet le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette.

Neuf mois après l'arrivée des pépines à l'angle des boulevards Saint-Raymond et de la Cité-des-Jeunes, dans le secteur Hull, le ministre Barrette y était, mardi après-midi, pour inaugurer le bâtiment de trois étages qui permettra à la fois d'effectuer de la prise en charge de patients et d'offrir des consultations sans rendez-vous pour l'ensemble de la population. « Un grand jour », a souligné sa collègue députée de Hull, Maryse Gaudreault, en comparant le modèle des supercliniques à une « version québécoise » des cliniques ontariennes Appletree.

Avec un accès sans rendez-vous 12 heures par jour, sept jours sur sept, 365 jours par années, la superclinique MédiGo se veut un « projet extraordinaire » pour l'Outaouais, estime M. Barrette.

Vingt et un médecins de famille y effectueront de la prise en charge de patients, dont 12 provenant de l'extérieur de la région. « Ça, c'est très important, parce que c'est un ajout net », a souligné le ministre, qui estime que cela devrait permettre de rayer « la moitié » des personnes toujours en attente d'un omnipraticien dans la région.

La Dre Anne Gervais, qui a piloté le projet avec ses collègues médecins Claude Lévesque et Tinouch Haghighat, a indiqué que plusieurs médecins spécialistes se grefferont progressivement à l'équipe de la superclinique d'ici le mois de septembre. Des services de radiologie et de prélèvements seront aussi offerts sur place.

Travaux encore en cours

La superclinique ouvrira ses portes mardi prochain.... (Etienne Ranger, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

La superclinique ouvrira ses portes mardi prochain.

Etienne Ranger, Le Droit

Même si des ouvriers sont toujours sur place, la Dre Gervais assure que l'accès au sans rendez-vous sera possible dès l'ouverture mardi. Des médecins commenceront également leurs consultations auprès de patients qu'ils viennent de prendre en charge. Gaétan Barrette a souligné qu'« au début, tout le monde va se précipiter » sur place, mais que le tout s'équilibrera en quelques semaines.

MédiGo se fixe comme objectif de voir de 35 000 à 40 000 patients en formule sans rendez-vous au cours de sa première année d'existence. L'inscription pourra se faire sur place, au téléphone ou sur Internet.

Des ententes ont aussi été conclues avec les salle d'urgence des hôpitaux du secteur urbain afin que les patients dont l'état de santé n'est pas jugé trop sérieux (environ 60 % des cas) puissent être dirigés vers la superclinique.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, s'est réjoui de voir que le projet ait pu voir le jour après la conclusion d'une vente de gré à gré d'un terrain municipal. « On a pris toutes sortes de décisions courageuses dans ce dossier-là, on a tout fait pour faire ça vite, a-t-il mentionné. On sait que l'accès aux médecins de famille, c'est un des principaux problèmes, sinon le principal problème pour les gens de l'Outaouais dans leur quotidien. »

Le ministre Barrette espère maintenant que la clinique MédiGo, qui est la 16e superclinique accréditée de la province, inspirera d'autres médecins de la région, puisque le gouvernement souhaite qu'il y en ait 50 à la grandeur du Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer