Superclinique: les travaux débutent

La première superclinique de l'Outaouais devrait ouvrir ses... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

La première superclinique de l'Outaouais devrait ouvrir ses portes à la fin du printemps ou au début de l'été 2017.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les pépines ont fait leur apparition au coin des boulevards Saint-Raymond et de la Cité-des-Jeunes, dans le secteur Hull, sur le site où la toute première superclinique de l'Outaouais devrait ouvrir ses portes à la fin du printemps ou au début de l'été 2017.

Après avoir fait l'acquisition du terrain lors d'une vente conclue de gré à gré avec la Ville de Gatineau en mai dernier, les promoteurs du projet ont obtenu leur permis de construction le 28 septembre.

L'édifice d'environ 38 000 pieds carrés répartis sur trois étages, qui sera construit par la firme gatinoise Construction JPL, aura une valeur estimée à près de 6,7 millions $.

La Dre Anne Gervais, qui pilote le projet avec deux autres médecins, affirme que tout avance rondement. La préparation du terrain est en cours, et la structure devrait être montée rapidement, afin d'être terminée avant l'arrivée des intempéries hivernales. L'aménagement intérieur devrait être terminé pour le printemps, indique la Dre Gervais.

La désignation officielle de ce projet à titre de superclinique n'a pas encore été faite par le ministère de la Santé, qui souhaite voir jusqu'à cinq infrastructures du genre être créées en Outaouais. La Dre Gervais n'a cependant aucune crainte que toutes les autorisations nécessaires seront obtenues prochainement de la part de Québec.

Plus de 100 patients par jour

En plus des rendez-vous pour les patients qui seront inscrits auprès d'un médecin de famille oeuvrant sur place, il est prévu que la superclinique recevra de 100 à 150 patients par jour selon la formule sans rendez-vous, qui comprendra un système de triage.

« On parle de patients qui seraient soit allés à l'urgence, soit chez Appletree, note la Dre Gervais. [...] Ce qui est prévu, dans le fond, c'est qu'on ne devrait plus avoir besoin d'aller dans les salles d'urgence quand on est un patient ambulatoire et que ce n'est pas une vraie urgence comme un infarctus. Ce qui a été calculé, c'est que 60 % des gens qui se présentent dans les urgences de Hull et de Gatineau pourraient être redirigés vers un groupe de médecine familiale ou vers notre clinique. »

Les consultations sans rendez-vous seront offertes à toute la population, assure la Dre Gervais, et ce sans que les patients aient à appeler à l'avance.

Une quarantaine de médecins - omnipraticiens et spécialistes - sont déjà prêts à travailler à cette superclinique, qui offrira une dizaine de spécialités sur place, dont la cardiologie, la médecine interne, la radiologie, l'orthopédie et la psychiatrie, a indiqué la Dre Gervais.

Ouverte sept jours sur sept, la superclinique offrira des services comme des échographies, des radiographies, des électrocardiogrammes et des prises de sang, en plus d'héberger d'autres professionnels comme des nutritionnistes, inhalothérapeutes, pharmaciens et infirmières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer