Trois cas de rougeole détectés sur la rive ontarienne

Le virus de la rougeole montré au micrographie électronique.... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le virus de la rougeole montré au micrographie électronique.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Santé publique Ottawa (SPO) a annoncé samedi soir la découverte de trois cas de rougeole à Ottawa et dans le comté de Lanark.

Dans les trois cas, les personnes atteintes n'ont pas reçu toutes les doses du vaccin antirougeoleux obligatoire.

SPO rappelle qu'il y a peu de risques de contracter la maladie si vous êtes vaccinés, mais qu'il s'agit d'une maladie extrêmement contagieuse pour ceux qui n'auraient pas reçu le vaccin.

Selon SPO, la rougeole est « due à un virus qui se loge dans le mucus du nez et de la gorge d'une personne infectée » et « peut entraîner une infection de l'oreille, une pneumonie, une inflammation du cerveau, voire la mort ».

Parmi les symptômes de la maladie, on note la fièvre, la toux et la formation de petites taches blanches dans la bouche.

Après quelques jours, une éruption cutanée rouge marbrée devrait faire son apparition sur le visage, le bras et ensuite au corps et aux jambes.

Si vous croyez être atteint, vous devez immédiatement recevoir des soins, indique SPO.

Plus d'information sur les symptômes de la rougeole est disponible sur le site web de SPO.

Il est possible que des membres du public aient été exposés à la maladie. On recommande aux personnes présentes aux endroits suivants d'éviter ceux pour qui la maladie représente un risque de complication (enfants de moins de 12 mois, femmes enceintes et personnes au système immunitaire affaibli) pour une période de 21 jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer