Exclusif

Gatineau aura sa faculté satellite de médecine

Le premier ministre Philippe Couillard, que l'on aperçoit... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard, que l'on aperçoit ici lors d'une mêlée de presse en compagnie des cinq députés libéraux de la région, l'automne dernier, annoncera la construction de la faculté satellite de médecine mardi.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, débarquera à Gatineau mardi prochain avec tous ses ministres et députés et, dans sa poche arrière, une annonce majeure attendue depuis longtemps dans la région.

La faculté satellite de médecine familiale se dressera... (Martin Roy, Archives LeDroit) - image 1.0

Agrandir

La faculté satellite de médecine familiale se dressera au-dessus de l'urgence de l'hôpital de Gatineau.

Martin Roy, Archives LeDroit

LeDroit a appris qu'il doit annoncer officiellement la construction de la faculté satellite de médecine familiale au-dessus de l'urgence de l'hôpital de Gatineau. 

Selon nos informations, corroborées par trois sources fiables, l'annonce doit se faire en présence des bonzes de la faculté de médecine de l'Université McGill, qui pilotera le projet, du ministre de la Santé Gaétan Barrette, de la ministre de l'Enseignement supérieur Hélène David, ainsi que de la députation régionale. 

Comme toute annonce de cette envergure - et compte tenu de la complexité du dossier et de l'implication de différents ministères -, aucune confirmation officielle n'a pu être obtenue. Les gouvernements ont l'habitude de se garder une porte de sortie lors d'annonces de ce type et ont tendance à attendre à la dernière minute avant d'aviser les médias.

Des détails de dernières minutes restent toujours à ficeler. L'annonce de mardi ne fait pas exception à cette règle. 

L'annonce coïncidera avec l'ouverture, le 6 septembre, du caucus présessionnel du Parti libéral du Québec (PLQ) qui se tiendra jusqu'à jeudi à Gatineau, à l'hôtel Crowne Plaza de la rue Montcalm. 

Déjà, en mai dernier, la ministre David donnait une bonne indication de l'état d'avancement du dossier de la faculté satellite de médecine. «On est vraiment, je dirais, dans une phase très avancée du dossier, on veut faire une annonce le plus vite possible», affirmait-elle, alors de passage dans la région. 

En avril 2015, LeDroit révélait que le plan clinique de la faculté satellite déposé officiellement au gouvernement du Québec prévoyait la construction de deux étages supplémentaires au-dessus de l'urgence de l'hôpital de Gatineau. Le vice-doyen adjoint à l'enseignement médical de l'Université McGill, le Dr Gilles Brousseau, confirmait que les coûts d'une telle construction avoisineraient les 15 millions $. Le plan d'affaires, aussi obtenu par LeDroit quelques mois plus tôt, laissait présager un financement récurrent de la faculté satellite de 5 millions $ par année.

Échéancier reporté?

Le plan clinique déposé alors prévoyait toujours la rentrée d'une première cohorte de 24 étudiants à l'automne 2017, mais cet échéancier semble aujourd'hui très peu probable puisque les admissions pour ces étudiants auraient dû se faire aussi tôt que cet automne. 

Les derniers détails disponibles dans le dossier faisaient toujours mention d'une formation théorique à distance, donnée par vidéoconférence par les enseignants de McGill.

L'enseignement magistral, à moins d'un changement important dans le scénario avancé par l'université montréalaise, doit toujours se faire en langue anglaise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer