Barrette met le doigt sur le bobo

Même si l'Outaouais traîne encore de la patte par rapport aux autres régions du... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si l'Outaouais traîne encore de la patte par rapport aux autres régions du Québec pour le recrutement de médecins de famille, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, affirme que la réforme en cours permettra quand même d'accroître l'accessibilité aux soins de première ligne.

Selon les plus récentes données du ministère de la Santé, seuls 14 des 32 postes d'omnipraticiens autorisés pour l'Outaouais ont trouvé preneur jusqu'à présent. Plus de la moitié des postes qui sont encore disponibles pour l'ensemble des régions « intermédiaires ou éloignées » se retrouvent ainsi en Outaouais.

Gaétan Barrette souligne toutefois que des problèmes d'accessibilité persistent dans des régions où tous les postes sont pourvus. « Le problème d'accès vient, à ce moment-là, uniquement parce que les médecins ne sont pas dans le bon mode de pratique, n'ont pas assez [...] de patients pris en charge et pas assez d'heures de disponibilité, affirme le ministre. [...] Ça ne me donne rien de vous envoyer 50 médecins s'ils sont tous à temps partiel, ça ne réglera pas le problème. Ce n'est pas simplement le nombre de médecins qui va résoudre le problème, mais la conjugaison du nombre et du changement de profil de pratique. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer