La RAMQ dépense moins à Ottawa

L'Hôpital d'Ottawa est l'établissement ayant obtenu la plus... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

L'Hôpital d'Ottawa est l'établissement ayant obtenu la plus grosse part des montants remboursés par la RAMQ pour des patients de l'Outaouais, avec un total de 32,1 millions $ pour des soins prodigués en 2015 à près de 19 300 individus.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lentement mais sûrement, la facture liée à la consommation de soins à Ottawa par des résidents de l'Outaouais diminue, une situation que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, interprète comme une réelle « tendance » qui vient de s'amorcer pour le rapatriement de services.

Des données obtenues par LeDroit montrent qu'entre 2014 et 2015, les remboursements effectués par la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) pour des patients de l'Outaouais ayant obtenu des soins dans la capitale fédérale sont passés de 113,7 à 105,3 millions $. Cet écart de 8,4 millions $ représente une baisse de la facture de l'ordre de 7,4 %. La RAMQ précise que les données pour 2015 pourraient légèrement varier d'ici la fin de l'année en cours, puisque les patients ayant eux-mêmes déboursé pour des soins en Ontario peuvent encore soumettre des réclamations.

L'Hôpital d'Ottawa est encore une fois l'établissement ayant obtenu la plus grosse part des montants remboursés par la RAMQ pour des patients de l'Outaouais, avec un total de 32,1 millions $ pour des soins prodigués en 2015 à près de 19 300 individus. Suivent le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (24,8 millions $), l'Hôpital Montfort (14,7 millions) et l'Institut de cardiologie d'Ottawa (12,9 millions $).

Pour le ministre Gaétan Barrette, la réduction de la facture soumise à la RAMQ est un signe que les choses vont « dans la bonne direction ». « Je suis confiant que c'est une tendance, parce que j'ai perçu une bonne mobilisation de la première ligne en Outaouais pour aller de l'avant avec les réformes que l'on met en place », a-t-il mentionné, en entrevue avec LeDroit.

Le ministre de la Santé mise notamment sur l'ouverture éventuelle d'une ou deux supercliniques dans la région. « Ça, c'est de l'accès, dit-il. C'est de l'accès dans des heures étendues, c'est sept jours sur sept, donc c'est bien évident que le jour où tout ça est en place, il y a des gens qui ne traverseront plus. »

La région gagne aussi dans la mesure où l'argent qui n'est pas dépensé en Ontario l'est auprès des établissements et des médecins de la rive québécoise, fait aussi valoir M. Barrette.

Au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), la porte-parole Geneviève Côté note que plusieurs facteurs peuvent expliquer la baisse des sommes versées par la RAMQ pour les patients de la région consommant des soins à Ottawa, notamment l'ouverture de la mini-urgence pédiatrique et l'« amélioration de l'accessibilité » dans les groupes de médecine familiale.

Une autre étape à venir dans le processus de rapatriement est celle de l'aménagement de 32 nouvelles chambres en obstétrique. « C'est un engagement, et ça va arriver », assure le ministre Barrette.

Ce dernier rappelle toutefois que l'accès à courte distance à des services ultraspécialisés à Ottawa fait en sorte qu'une certaine portion seulement des soins consommés dans la capitale peuvent être rapatriés. « Je ne m'attends pas à ce qu'un jour ce soit à zéro, je ne pense pas que ce serait réaliste », affirme-t-il en précisant qu'il préfère que les patients obtiennent ces soins spécialisés à Ottawa plutôt que d'avoir à se rendre à Montréal.

En plus des sommes remboursées par la RAMQ, un montant de 3,5 millions $ a été dépensé par le CISSSO dans le cadre d'un programme spécifique pour des soins « identifiés comme n'étant pas disponibles en Outaouais ». Cette facture, qui est principalement liée à des soins en gynécologie-obstétrique, en pédiatrie, en cardiologie et en ophtalmologie, est remboursée par Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer