Les hôpitaux ontariens sont sous-financés, dit un syndicat

Selon l'organisation syndicale, l'Ontario dépense 350$ de moins... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Selon l'organisation syndicale, l'Ontario dépense 350$ de moins par habitant que les autres provinces dans ses hôpitaux.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Le Conseil des syndicats hospitaliers de l'Ontario affirme que les hôpitaux de la province sont sous-financés par rapport aux autres provinces, et que l'écart s'est accentué au cours des dernières années.

Se fondant sur des données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), le regroupement syndical affirme dans un rapport que le gouvernement de l'Ontario a dépensé 1395$ par habitant dans le secteur hospitalier en 2015-2016, alors que le niveau moyen des dépenses dans les autres provinces canadiennes s'élevait à 1749$, un écart de 354$. 

À Ottawa, l'écart entre les niveaux de dépenses représente l'équivalent de 981 postes d'infirmières en moins dans les hôpitaux, allègue le conseil. L'organisation affirme que ce manque à gagner a notamment comme conséquence que des patients reçoivent leur congé de l'hôpital trop tôt, et doivent être réhospitalisés.

«Les taux de réadmission à l'hôpital d'Ottawa (Civic, Général et Riverside) sont plus élevés que la moyenne ontarienne et la moyenne canadienne. Nous croyons que les gens sont retournés chez eux avant qu'ils aient pris beaucoup de mieux. Parfois, bien plus souvent que dans d'autres provinces, ils développent des complications», a expliqué Michael Hurley, président du conseil, une organisation qui représente les intérêts de quelque 30 000 employés en milieu hospitalier membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

«Le gouvernement est allé trop loin dans ses baisses d'impôts aux sociétés. Ceci a comme résultat qu'il coupe des services en santé, et cela doit être réexaminé», a suggéré M. Hurley comme solution pour ajouter aux investissements en santé.

Le ministère en désaccord

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario réplique que le budget en santé a été bonifié d'un milliard de dollars en 2016, soit une hausse de 2,1% sur l'année dernière, et que plus de 345 millions $ de cette hausse ont été dirigés aux hôpitaux.

Le gouvernement ontarien ajoute que le budget provincial de cette année comprend aussi des sommes additionnelles pour les soins à domicile et communautaires.

«Avec le travail que nous avons accompli et les investissements réalisés, le système de soins de santé en Ontario soigne plus de patients, offre de meilleurs soins et a réduit les temps d'attente à un niveau parmi les plus bas au pays», a indiqué le ministère dans un courriel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer