La technologie pour aider les étudiants allergiques

L'Université d'Ottawa mise sur la technologie pour offrir... (Stephen Morton, Archives AP)

Agrandir

L'Université d'Ottawa mise sur la technologie pour offrir à ses étudiants souffrant d'allergies sévères des repas concoctés de manière à éviter tout contact avec des aliments susceptibles de leur causer un choc anaphylactique.

Stephen Morton, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Université d'Ottawa mise sur la technologie pour offrir à ses étudiants souffrant d'allergies sévères des repas concoctés de manière à éviter tout contact avec des aliments susceptibles de leur causer un choc anaphylactique.

C'est en partant du constat que «l'ordinateur des étudiants se trouve dans la paume de leur main» que l'Université d'Ottawa a choisi de se tourner vers une application pour téléphones intelligents afin de permettre à ceux qui souffrent d'allergies alimentaires d'acheter des repas sans craindre les risques d'une contamination croisée.

Agente de communication, marketing et projets spéciaux aux services alimentaires de l'Université d'Ottawa, Myriam Hugron affirme que cette initiative utilisant l'application Tapingo «permet aux étudiants d'être autonomes dans la sélection de leurs repas».

D'autres campus au pays proposent déjà un programme de restrictions alimentaires, mais seulement via des plateformes Web, précise-t-elle.

À l'heure actuelle, seuls les étudiants ayant acheté un «forfait alimentaire» sont éligibles au programme, offert à la salle à manger 24/7 du centre universitaire. Ils doivent au préalable prouver qu'ils souffrent d'une ou de plusieurs allergies sévères.

Commandés à l'avance

En commandant au moins 24 heures à l'avance avec l'application, les participants peuvent ainsi s'assurer d'éviter un ou plusieurs des produits suivants: oeufs, arachides, noix, produits laitiers, gluten et/ou soya.

Mme Hugron précise que les étudiants ayant des «préférences alimentaires», comme la volonté d'éviter le gluten, peuvent toujours acheter des produits dans la salle à manger, puisque la présence possible d'allergènes est indiquée.

Ceux qui commandent par le biais du programme de restrictions alimentaires obtiennent pour leur part l'assurance que leur repas a été préparé dans une cuisine séparée, avec des ingrédients et du matériel spécialement dédiés. 

Les repas sont ensuite scellés et identifiés au nom de chaque étudiant. Le mois dernier, l'Université d'Ottawa a reçu le prix d'innovation technologique de la National Association of Campus Card Users for North America pour son programme, qu'elle souhaite étendre prochainement à d'autres points de service sur le campus. 

Les services alimentaires de l'Université d'Ottawa collaborent aussi avec Allergies alimentaires Canada afin d'établir les lignes directrices d'un guide à l'intention des autres universités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer