Les aînés ontariens ne paieront pas plus pour leurs médicaments

L'Ontario fait volte-face et n'imposera pas de frais supplémentaires pour... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Ontario fait volte-face et n'imposera pas de frais supplémentaires pour l'achat de médicaments aux aînés gagnant 19 300$ et plus.

C'est 170 000 aînés qui seront désormais admissibles au programme pour les personnes âgées à faible revenu, ce qui veut dire qu'ils n'auront pas de montant déductible à payer pour leurs médicaments. Les frais par ordonnance resteront à 2$. Cette mesure, qui devrait faire économiser 130$ par personne par année, entrera en vigueur le 1er août.

C'est «une victoire» pour les aînés, s'est réjouie pour sa part la chef néo-démocrate Andrea Horwath. Quelque 80 groupes de défense des droits des aînés ont fait des représentations au gouvernement Wynne pour dénoncer cette hausse proposée du prix des médicaments.

Dans son budget de février, le gouvernement ontarien avait annoncé que le montant déductible pour l'achat de médicaments passerait de 100$ à 170$ pour les aînés dont le revenu était de 19 300$ et plus pour personnes seules et de 24 175$ à 32 300$ pour les couples à compter du 1er août prochain. Or, devant le tollé suscité par cette affaire, le gouvernement Wynne a décidé de reculer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer