L'urgence du CHEO déborde

L'urgence du CHEO reçoit un grand nombre de... (Archives, LeDroit)

Agrandir

L'urgence du CHEO reçoit un grand nombre de visites d'enfants présentant des symptômes légers.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), dont l'urgence est engorgée par un grand nombre d'enfants présentant de légers symptômes, invite les parents à se tourner vers leur pédiatre, leur médecin de famille ou leur clinique communautaire.

Dans un communiqué émis mardi, le CHEO souligne que les mois de février et mars sont normalement les plus achalandés pour l'urgence, «à cause des nombreux cas d'infections respiratoires et de maladies virales».

L'hiver 2016 ne fait pas exception, au point où «le nombre de visites est de 20% plus élevé que ce à quoi on s'attend en cette période normalement occupée de l'année», indique l'établissement.

Selon le personnel, 42% des visites effectuées dernièrement à l'urgence concernaient des cas ne nécessitant pas un traitement d'urgence. Les jeunes patients dont l'état de santé n'est pas jugé prioritaire se butent ainsi à de longs délais et à des salles d'attente bondées.

«Les médecins de l'hôpital disent que la plupart des cas de fièvre et de toux chez les enfants en santé et vaccinés sont de nature virale et peuvent être traités dans un cabinet de médecin ou une clinique», mentionne le CHEO.

L'établissement invite donc les parents de l'Ontario à appeler au 2-1-1 pour connaître quelles sont les cliniques sans rendez-vous où ils peuvent se présenter. Les résidents du Québec peuvent appeler Info-Santé au 8-1-1.

Les parents d'enfants de 0 à 17 ans demeurant en Outaouais peuvent aussi se tourner vers la mini-urgence pédiatrique du 500, boulevard de l'Hôpital, à Gatineau, pour obtenir une consultation médicale dans les 24 heures.

«Les clientèles que l'on vise d'abord, ce sont les patients qui n'ont pas de médecin de famille, mais aussi les patients qui ne peuvent pas voir leur médecin dans un délai qui répond à leurs besoins et ceux qui se rendent en Ontario pour consulter, que ce soit au CHEO, dans un autre hôpital ou dans une clinique», indique la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Geneviève Côté.

L'urgence pédiatrique est «occupée» ces derniers temps, mais le CISSSO est en mesure de répondre à la demande. Les rendez-vous sont donnés 24 heures à l'avance, par téléphone au 819-966-6388 ou sur Internet via le santeoutaouais.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer