De l'aide pour les mères étudiantes de l'Université d'Ottawa

L'Université d'Ottawa bonifie ses services aux parents-étudiants avec... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Université d'Ottawa bonifie ses services aux parents-étudiants avec l'aménagement d'une salle d'allaitement.

Située au troisième étage du centre universitaire Jock-Turcot, la nouvelle salle accessible par un code à clavier comporte deux chaises, une table à langer, un micro-ondes, un réfrigérateur, un téléphone de sécurité, des couches, des jouets et une poubelle à couches.

Plusieurs jeunes mères ont déjà commencé à utiliser la salle ouverte depuis le début janvier. «Certaines étudiantes nous ont raconté qu'elles avaient dû allaiter assises sur la toilette publique parce qu'il n'y avait pas d'autre espace calme pour nourrir leur enfant», explique la commissaire externe de l'Association des étudiants diplômés (GSAÉD) de l'Université d'Ottawa, Lindsey Thomson.

La création d'une salle d'allaitement s'inscrit dans le cadre d'une campagne qui vise à rendre les soins aux enfants plus accessibles sur le campus.

Dans le même ordre d'idées, un service de garde informel a été mis sur pied en septembre dernier pour permettre aux parents d'assister à des cours les lundis et mercredis soirs. «L'idée derrière ça, c'est de rendre l'école plus accessible pour les gens et de compenser pour les services de garde dispendieux», explique la coordonnatrice de campagne du Centre de ressources des femmes de l'Université d'Ottawa, Deborah Micho.

Ce service est accessible gratuitement à tous les membres de la communauté universitaire, anciens étudiants inclus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer