Les infractions alimentaires dans le radar de l'Est ontarien

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin-hygiéniste au Bureau de... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le Dr Paul Roumeliotis, médecin-hygiéniste au Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO)

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les entreprises et établissements qui offrent un service alimentaire dans l'Est ontarien pourraient bientôt être tenus d'afficher leur conformité aux exigences de la province en matière de salubrité et de sécurité.

C'est ce qu'a proposé le Dr Paul Roumeliotis, médecin-hygiéniste au Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), aux maires des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) mercredi. Il est question d'un système d'affichage de couleurs - vert, jaune ou rouge - qui permettrait d'indiquer si l'établissement respecte les normes de la province.

«Le but premier est d'assurer une bonne visibilité des résultats des inspections et ainsi la transparence. Les résultats des inspections ne sont disponibles qu'en ligne, et ce, depuis 2012. Il s'agit également de réduire le nombre de cas d'empoisonnements alimentaires, entre autres», a souligné Dr Roumeliotis.

Le bureau de santé a le mandat d'inspecter tous les établissements (restaurants, boulangeries, établissements scolaires) sur son territoire. Actuellement, selon la loi provinciale, les propriétaires n'ont pas l'obligation d'afficher les résultats des inspections.

«Quoi qu'il advienne, d'ici les quatre prochaines années, la loi provinciale va changer pour obliger cet affichage», a laissé entendre le médecin-hygiéniste.

La distribution des affiches a débuté récemment dans les CUPR, ainsi qu'à la Ville de Cornwall qui, elle, a rendu obligatoire l'affichage des inspections des établissements dès le 1er janvier. Plus de 1600 établissements doivent être inspectés dans l'année qui vient, a précisé le Dr. Roumeliotis.

Trois couleurs

Un établissement offrant un service alimentaire qui présente une affiche verte respecte les normes minimales, présente moins de trois infractions non critiques et ne pose aucun risque immédiat à la santé publique.

Une affiche jaune est émise quand il y a une importante non-conformité au Règlement de l'Ontario sur les dépôts d'aliments. Il n'y a pas de danger immédiat à la santé publique. L'établissement peut continuer d'opérer, mais il doit soumettre à une inspection de suivi, et peut recevoir une amende si les infractions n'ont pas été corrigées au moment de la première réinspection.

Une affiche rouge indique que l'établissement doit être fermé en raison de risque immédiat à la santé.

«Les affiches rouges seraient plutôt rares. Dans les 10 dernières années, nous avons recensé trois fermetures de restaurants pour des risques liés à la santé publique», a précisé le Dr Roumeliotis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer