Feu vert pour la nouvelle clinique de pneumologie

Le pneumologue Éric Forget; la présidente du comité... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Le pneumologue Éric Forget; la présidente du comité organisateur du Défi ski Santé, Michelle Lafontaine; le dg du magasin Pilon, Gilles Lavoie; le pdg du CISSSO, Jean Hébert; la présidente de la FSG, Louise Poirier

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après des années d'attente, la première phase des travaux de construction de la nouvelle clinique de pneumologie de l'hôpital de Hull peut maintenant débuter.

Le chantier chiffré à peu plus d'un million de dollars, qui permettra l'agrandissement de l'unité de pneumologie et l'ajout d'appareils à la fine pointe de la technologie à Hull, s'amorcera dans les prochaines semaines et se terminera en juin 2016.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) et la Fondation Santé Gatineau (FSG) ont annoncé la nouvelle en grande pompe, mercredi soir, dans le cadre du lancement de la 15e édition du Défi ski Santé de l'organisme, qui se déroulera le 10 mars prochain au Mont-Cascades.

Grâce à la campagne de financement de la FSG «Respirez-dons, à pleins poumons» présidée par l'homme d'affaires Gilles Lavoie, 1 050 000$ ont été amassés, si bien que le coût total du projet pourra être épongé par cet argent.

Superficie doublée

Les locaux du troisième étage de l'établissement de santé du secteur Hull, déjà utilisés pour les patients atteints de problèmes de poumons, verront leur superficie presque doubler au cours des prochains mois, alors que de nouveaux équipements seront ajoutés sur place.

Les frais de fonctionnement des nouvelles installations seront assurés par les fonds recueillis par l'organisme pour les deux prochaines années.

Les travaux d'aménagement et l'achat d'équipement seront quant à eux financés par les dons de donateurs. Un échobronchoscope pourra entre autre être acheté, grâce à une contribution de 285 000$ de la part de Maurice Marois.

Le pdg du CISSSO, Jean Hébert, affirme que cette nouvelle clinique viendra combler un énorme besoin. Deux pneumologues seulement pratiquent dans la région, ce qui place l'Outaouais bonne dernière au Québec en terme de ratio par habitant pour ce type de spécialiste.

Pourtant, la région peut héberger jusqu'à six pneumologues. Le CISSSO tente actuellement d'attirer un autre médecin spécialisé dans ce domaine sur son territoire.

«Avec cet aménagement, on va pouvoir attirer davantage de médecins spécialistes qui seront dans un environnement adéquat pour offrir leurs services. En augmentant le nombre de pneumologues, on sera capable aussi d'aider la première ligne pour désengorger nos salles d'urgence», a indiqué M. Hébert, qui a reconnu qu'il s'agissait d'un premier pas vers l'amélioration des soins en pneumologie dans la région afin d'atteindre la moyenne québécoise.

Tristes statistiques

Selon les plus récentes données fournies par le CISSSO, l'Outaouais présente le taux le plus élevé de maladies pulmonaires chroniques au Québec avec un ratio de 66 personnes diagnostiquées par 100 000 habitants, comparativement à 59 par 100 000 têtes dans le reste de la province.

La région fait également piètre figure en ce qui concerne le nombre de cas de cancer du poumon. Celui-ci se chiffre à 81 personnes par 100 000 habitants en Outaouais contre 68 par 100 000 ailleurs au Québec.

Une somme de 300 000$ a été recueillie lors du Défi ski santé depuis 2013. La FSG espère atteindre son objectif de 115 000$ en mars prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer