Le projet de clinique médicale à Limoges avance

Le rêve d'une clinique médicale à Limoges se rapproche de la réalité avec... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le rêve d'une clinique médicale à Limoges se rapproche de la réalité avec l'annonce d'un partenariat avec l'entrepreneur local Saint-Joseph Development. Celui-ci a été sélectionné pour développer le projet sur lequel un comité de bénévoles planche depuis plus de trois ans.

En juin, le comité a tenu une séance d'information lors de laquelle le projet a été présenté à un groupe d'investisseurs et d'entrepreneurs. Ceux-ci devaient par la suite présenter leurs propositions.

«On est en train de finaliser des détails administratifs au niveau de la construction avec Saint-Joseph Development. Cet entrepreneur partage notre vision pour un centre de santé et il va également nous appuyer en allant solliciter d'autres professionnels pour qu'ils se joignent au projet», a affirmé Shirley Racine, la présidente du comité de bénévoles de la clinique médicale.

L'offre incluerait également un investissement financier considérable, précise Mme Racine. Les chiffres ne peuvent pas être divulgués, précise-t-elle, puisqu'une entente finale n'a pas été conclue. «[Les gens de Saint-Joseph Development] sont très déterminés. Ils s'engagent à réaliser ce projet-ci pour la communauté», a fait valoir Mme Racine.

La présidente du comité de bénévoles a toutefois annoncé qu'il n'est désormais plus question d'une clinique médicale, mais bien d'un carrefour de santé communautaire. Celui-ci offrira non seulement une pharmacie et la présence de médecins, mais aussi un éventail de services de santé.

«On ne peut dire à ce moment-ci quels spécialistes on y retrouvera, parce qu'on est en discussion avec plusieurs professionnels qui ont démontré de l'intérêt», a précisé Mme Racine.

Le défi du recrutement

Le comité travaille à un plan d'affaires ainsi qu'au recrutement de médecins - une tâche qui demeure ardue, reconnaît-elle. «C'est entre autres ce qui fait que le projet avance un peu lentement.»

La communauté sera bientôt appelée à s'impliquer davantage dans le projet, dont financièrement. «La prochaine étape sera de travailler avec l'entrepreneur, les gens d'affaires, les clubs sociaux et les résidents», a laissé entendre Mme Racine.

Si toutes les conditions sont réunies, Limoges voir son carrefour de santé ouvrir dans un an. La croissance démographique de la région, ces dernières années, a rendu nécessaire la présence d'un établissement semblable.

«La population a explosé depuis les dernières années, passant de 1250 à plus de 3500 résidents. Il y a une demande pour des services de santé. Le besoin se fait ressentir chez les jeunes familles, et aussi chez nos aînés. Ce sont des gens qu'on veut garder dans notre communauté», affirme Mme Racine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer