Omnipraticiens recherchés

C'est loin d'être une année faste pour le recrutement de médecins de famille en... (Photo: La Presse)

Agrandir

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est loin d'être une année faste pour le recrutement de médecins de famille en Outaouais. Sur l'ensemble des postes encore disponibles dans les régions intermédiaires ou éloignées du Québec, les deux tiers sont dans la région.

Selon les plus récentes données du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), 17 des 33 postes disponibles cette année dans la région n'ont toujours pas trouvé preneur.

«Ce n'est pas notre meilleure année, je vous le confirme», admet Édith Chartier, responsable des plans d'effectifs médicaux au CISSSO.

Trois autres des dix régions intermédiaires ou éloignées n'ont pas encore pourvu tous leurs postes de médecins de famille: l'Abitibi-Témiscamingue (quatre postes), le Nord-du-Québec (quatre postes) et la Côte-Nord (un poste).

Il est impossible pour l'instant pour le CISSSO d'identifier les raisons ayant fait en sorte que la moitié des postes disponibles dans la région soient encore vacants à ce temps-ci de l'année.

«On n'est pas encore capable de se l'expliquer, indique Mme Chartier. Avec le Département régional de médecine générale, on a convenu de préparer un sondage pour aller vérifier auprès des médecins qu'on croyait qui allaient venir dans notre région pourquoi ils ne l'ont pas choisie, et aussi pour voir, avec ceux qui sont venus, pourquoi ils ont choisi l'Outaouais.»

Le projet de loi 20, qui a fait l'objet d'une entente avec les omnipraticiens au printemps, a pu générer certaines craintes chez les futurs médecins, affirme Mme Chartier. «Mais je ne vois pas pourquoi on aurait moins recruté que d'autres régions du Québec à cause de cela», souligne-t-elle.

Alors qu'il reste moins de trois mois avant que les postes ne soient ouverts pour l'année 2016, il est donc fort probable que la région n'arrive pas à dénicher suffisamment de médecins de famille pour l'ensemble des postes autorisés par Québec en 2015.

«Je ne vous dirai pas le contraire. On espère pouvoir en recruter encore quelques-uns, des retardataires qui n'ont pas encore déposé leur avis de conformité ou des médecins qui souhaitent changer de région pendant l'été», indique Mme Chartier.

Un omnipraticien rencontré la semaine dernière par les responsables régionaux du recrutement pourrait arrêter son choix sur l'Outaouais et venir y pratiquer dès cet été, mais les possibilités sont faibles d'en recruter plusieurs autres.

Le nombre de médecins recrutés jusqu'à présent en 2015 permettra de combler les départs (à la retraite ou vers d'autres régions), mais sans plus. «On est une région en pénurie d'effectifs médicaux, donc c'est sûr que cette année, avec 16 ou 17 médecins sur 33 postes, ça ne nous aidera pas favorablement [pour l'accès aux médecins de famille]», reconnaît Mme Chartier.

Les espoirs reposeront donc sur le recrutement de 2016. Lorsque le ministère de la Santé annoncera combien de postes seront autorisés en Outaouais, la région devra essayer de les pourvoir, et si jamais un surplus de candidatures est enregistré, la région pourra se rabattre sur les postes demeurés vacants en 2015 pour accroître sa capacité de recrutement.

Recrutement de médecins de famille

Régions intermédiaires et éloignéesPostes autorisés en 2015Postes encore disponibles
Outaouais3317
Mauricie-Centre-du Québec250
Bas-Saint-Laurent160
Saguenay-Lac-Saint-Jean140
Abitibi-Témiscamingue134
Côte-Nord131
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine120
Nord-du-Québec54
Nunavik50
Terres-Cries-de-la-BaieJames40

Source : Ministère de la Santé et de Services sociaux du Québec et Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais

Partager

À lire aussi

  • Le silence des élus libéraux choque

    Santé

    Le silence des élus libéraux choque

    Le groupe Santé Outaouais 2020 déplore « le silence » des députés régionaux au sujet de la pénurie de médecins de famille. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer