Hausse des cas de syphilis à Ottawa

Les condoms sont partiellement efficaces dans la prévention... (Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien)

Agrandir

Les condoms sont partiellement efficaces dans la prévention de la transmission de cette maladie hautement infectieuse.

Rocket Lavoie, Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nombre de cas de syphilis a augmenté drastiquement dans la capitale, rapporte Santé publique Ottawa (SPO). Au cours des 12 derniers mois, on a décelé 76% plus de cas que lors de l'année précédente.

Ce sont 65 nouveaux cas qui ont été recensés durant la dernière année, soit de la période allant de juillet 2014 à juin 2015, comparativement à 37 cas entre juillet 2013 à juin 2014.

«La raison pour laquelle la syphilis fait la manchette aujourd'hui, c'est qu'il s'agit d'une maladie hautement infectieuse», précise Patrick O'Byrne, infirmier en santé publique. «En fait, les gens ont 60% de chances de contracter la syphilis d'un partenaire infecté, contrairement à 1% dans le cas du SIDA.»

Selon les données de SPO, tous les cas de syphilis signalés durant la dernière année l'ont été chez des hommes. Et 90% d'entre eux sont des hommes ayant eu des relations sexuelles avec d'autres hommes.

La syphilis peut se transmettre lors des relations sexuelles orales, vaginales ou anales, de même qu'en entrant en contact direct avec une plaie causée par la maladie.

Santé publique Ottawa précise que les condoms sont partiellement efficaces dans la prévention de la transmission de cette maladie hautement infectieuse. Souvent, les symptômes sont bénins et peuvent être confondus avec d'autres affections. Une personne peut ainsi être infectée sans le savoir.

Les symptômes sont souvent caractérisés par une plaie indolore, accompagnée d'une éruption cutanée qui peut affecter la paume des mains ou la plante des pieds.

La maladie se guérit complètement avec des antibiotiques lorsqu'elle est rapidement décelée. Un retard dans les traitements peut toutefois causer des dommages importants et irréversibles au coeur, au cerveau, au foie, aux os et aux yeux. Cette même maladie a emporté le plus célèbre des gangsters du 20e siècle, Al Capone, en 1947, à l'âge de 48 ans.

L'organisme recommande un test de dépistage, notamment pour les personnes ayant plusieurs partenaires sexuels, les personnes qui ont un partenaire sexuel ayant reçu un diagnostic de syphilis et les femmes enceintes ou qui désirent le devenir.

Les gens peuvent également obtenir de plus amples renseignements avec la ligne d'information de Santé publique Ottawa, au 613-580-6744.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer