Les cours prénataux prennent un virage Web à Gatineau

Le virage a été pris, entre autres, pour... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le virage a été pris, entre autres, pour «diriger les parents vers de l'information fiable», explique Geneviève Côté, porte-parole du CISSSO.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les futurs parents de l'Outaouais ont désormais accès à des cours prénataux en ligne, une offre qui s'ajoute aux traditionnels cours magistraux.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) vient de mettre en ligne, sur le site santeoutaouais.qc.ca, une plateforme visant à mieux guider les parents pendant la grossesse, en prévision de l'accouchement et des soins qu'ils devront prodiguer à leur nouveau-né.

Huit grands thèmes sont abordés dans ces cours prénataux en ligne: un départ en santé, neuf mois de changement, devenir père, choisir l'allaitement, alimentation saine, activité santé, naissance en santé et famille en santé. Le contenu a été adapté à l'Outaouais, et mentionne par exemple quelles sont les ressources, dans la région, pour les mères qui allaitent.

L'offre de ce nouveau service a nécessité une dépense de 60000$ pour l'adaptation de la plateforme déjà utilisée au Nouveau-Brunswick, sa traduction et sa mise en ligne pour une durée de trois ans.

La porte-parole du CISSSO, Geneviève Côté, a indiqué que ce virage technologique a été pris pour répondre aux besoins de la population, mais aussi en raison d'un taux d'absentéisme élevé observé lors des dernières séances des cours prénataux traditionnels.

«Avec Internet, il y a aussi le danger pour les parents de s'informer sur n'importe quel site, dont on veut les diriger vers de l'information fiable, entre autres le guide Mieux vivre avec notre enfant», ajoute Mme Côté.

Les cours en ligne bonifient également l'offre pour les anglophones, puisque les cours magistraux dans la langue de Shakespeare étaient moins fréquents.

Les cours traditionnels continueront d'être offerts selon l'horaire normal cet été, mais l'offre sera «révisée» à l'automne pour les territoires de Gatineau et des Collines, a fait savoir Mme Côté. Les infirmières qui seront appelées à donner moins de cours qu'auparavant seront réaffectées à la vaccination et aux visites postnatales.

Les parents qui auront des questions après avoir suivi les cours prénataux en ligne pourront communiquer par courriel avec un employé du CISSSO, qui sera en contact avec une infirmière au besoin pour répondre adéquatement. Cet été, les réponses devraient arriver en moins de 48 heures, un délai qui passera à 24 heures à l'automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer