La RAMQ dépense 111 millions$ à Ottawa

En comparaison, il y a une décennie, le... (Archives, LeDroit)

Agrandir

En comparaison, il y a une décennie, le montant remboursé par la RAMQ a bondi de presque 140 %.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En attendant que les efforts de rapatriement des soins se mettent en branle, Québec continue de payer plus de 110 millions$ par année pour des soins prodigués à Ottawa à des patients de l'Outaouais.

Des données obtenues par LeDroit révèlent que la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) a versé 111,1 millions$ pour des soins reçus dans la capitale fédérale par des patients demeurant en Outaouais, l'an dernier.

Ces remboursements sont en majorité liés à des services hospitaliers, pour lesquels les remboursements s'élèvent à 97,8 millions$. C'est l'Hôpital d'Ottawa qui a présenté la plus grosse facture, avec un total de 33,8 millions$. Suivent le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (26,1 millions$), l'Hôpital Montfort (15,7 millions$) et l'Institut de cardiologie d'Ottawa (15,1 millions$).

D'autres remboursements, qui s'élèvent à 13,3 millions$, ont aussi été effectués par la RAMQ pour des services professionnels obtenus l'an dernier par des résidents de l'Outaouais dans des cabinets ou établissements d'Ottawa.

La RAMQ précise que ces données pour l'année 2014 risquent d'être légèrement plus élevées lorsque la compilation des demandes de remboursement sera complétée. Les requêtes peuvent être présentées jusqu'à quatre mois après que le service eut été rendu, de sorte que les demandes rentrées au cours des dernières semaines peuvent ne pas avoir encore été compilées.

À tous ces coûts remboursés par la RAMQ s'ajoutent quelques millions supplémentaires déboursés par le réseau régional de la santé pour assumer une partie de la facture pour des soins reçus en Ontario qui ont été «identifiés comme n'étant pas disponibles en Outaouais». Pour l'année 2013-2014, l'ancienne Agence de la santé de l'Outaouais avait dû débourser 3,2 millions$, une somme remboursée par Québec. La majorité des montants payés dans le cadre de ce programme spécifique à l'Outaouais sont liés à des soins en gynécologie-obstétrique, en pédiatrie, en cardiologie et en ophtalmologie.

QUASI COMME EN 2013

Les 111,1 millions$ remboursés jusqu'à présent par la RAMQ pour des soins rendus à Ottawa en 2014 à des résidents de la rive québécoise représentent un montant à peine supérieur à la facture de 2013, qui s'élevait à 110,2 millions$. La hausse au fil des ans demeure considérable, puisqu'en 2004, les remboursements étaient de 46,8 millions$.

Pendant que ces millions sortent chaque année des coffres de la RAMQ pour se diriger en Ontario, les dirigeants du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) continuent de travailler sur leur plan de rapatriement. Alors qu'il assurait la tutelle de l'ancien Centre de santé et de services sociaux de Gatineau, Jean Hébert avait indiqué, en février, qu'un «moratoire» avait été décrété «sur tous les projets de développement qui généraient des coûts supplémentaires de fonctionnement». Celui qui dirige aujourd'hui le CISSSO estimait toutefois que cette directive ne devait pas compromettre le plan de rapatriement, en soulignant que «des ententes» pourraient être conclues avec Québec pour refiler à la région les économies qui seraient éventuellement dégagées.

Patient de l'Outaouais soignés à Ottawa en 2014

[Nombre d'individus | Montants remboursés par la RAMQ]

Hôpital d'Ottawa : 20985 | 33,8 millions$

Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario : 19954 | 26,2 millions$

Hôpital Montfort : 19190 | 15,7 millions$

Institut de cardiologie d'Ottawa : 2 174 | 15,1 millions$

Soins continus Bruyère : 3 050 | 6 millions$

Hôpital Queensway-Carleton : 980 | 664 000 $

Royal Ottawa : 135 | 332 000 $

Services professionnels en cabinets : 51306 | 7,3 millions$

Services professionnels en établissements : 29947 | 6 millions$

Total : 147721 | 111,1 millions$

* Les données pour 2014 sont préliminaires, puisque les demandes de remboursement pouvaient être présentées jusqu'à la fin avril. Les montants finaux pourraient donc être légèrement supérieurs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer