Une hausse salariale de 20% pour Jean Hébert

Jean Hébert... (Archives LeDroit)

Agrandir

Jean Hébert

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La nuit du 31 mars au 1er avril aura été lucrative pour le président-directeur général du nouveau Centre de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Jean Hébert, qui a vu son salaire annuel croître de 20%.

Selon les données rendues publiques par le ministère de la Santé, M. Hébert gagnait, au 31 mars, un salaire annuel de 193 923$. Son nouveau salaire, déterminé par décret, s'établit à 232 907$ par an, ce qui représente une augmentation de 20%. Cinq classes de rémunération ont été établies par Québec pour les PDG, en fonction de la taille de la structure et du nombre d'employés à gérer. M. Hébert se retrouve dans la classe 3, pour laquelle les salaires annuels varient entre 195 209$ et 253 772$.«La rémunération tient compte du taux à l'échelle au 31 mars 2015, plus une allocation de disponibilité et une allocation de gestion universitaire, le cas échéant», précise le ministère de la Santé.

Avant le 1er avril, Jean Hébert agissait à titre de fondé de pouvoir du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau, qui avait été placé sous tutelle en janvier par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Il était auparavant PDG de l'Agence de la santé de l'Outaouais, qui a été abolie dans la foulée de la création des CISSS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer