L'Hôpital d'Ottawa abolit 35 postes

Les dirigeants de l'Hôpital d'Ottawa ont annoncé qu'ils... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les dirigeants de l'Hôpital d'Ottawa ont annoncé qu'ils devaient réduire les dépenses de 26 millions $.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un important trou financier force l'Hôpital d'Ottawa à éliminer l'équivalent de 35 postes à temps plein afin d'atteindre un équilibre budgétaire au cours de la prochaine année.

Les dirigeants du centre hospitalier ont annoncé hier qu'ils devaient réduire les dépenses de 26 millions pour boucler le budget de près de 1,1 milliard $ pour l'exercice financier de 2015-2015, débutant le 1er avril.

« Environ deux tiers de notre budget sont consacrés aux salaires négociés par les conventions collectives. Il est donc difficile de réduire nos dépenses sans toucher à des emplois », a fait valoir Renée Légaré, vice-présidente des ressources humaines.

L'abolition des postes - incluant l'élimination de 13 postes vacants - ainsi que la mise sur pied de mesures visant à améliorer l'efficacité des services apporteront des épargnes de 14 millions $. D'autres postes pourraient être ciblés d'ici la fin du mois de mars 2016 afin de combler l'autre déficit de 12 millions $. De nouvelles sources de revenus et l'accroissement de la productivité générale de l'établissement sont aussi envisagés pour réduire l'impact de ce manque à gagner.

« Tout est possible, a avoué Mme Légaré. Pendant cette période, l'hôpital doit se réorienter afin de déterminer si les services qu'il offre répondent à son mandat. »

La gestionnaire a laissé planer la possibilité que certains de leurs services pourraient éventuellement être abandonnés, sans toutefois préciser lesquels. Néanmoins, elle a souligné que la traumatologie, la cancérologie, la cardiologie et les grossesses à risque, par exemple, figurent davantage dans leurs soins premiers.

Les compressions font suite à des changements du financement des services de santé par la province de l'Ontario. De telles mesures ont également eu des répercussions sur le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario plus tôt ce moi-ci. L'hôpital pour enfants devra sabrer jusqu'à 50 postes et équilibrer son budget pour les 12 prochains mois.

L'Hôpital d'Ottawa avait aussi éliminé 80 postes l'an dernier et 290 en 2013 pour des raisons budgétaires. Malgré tous ces départs, Mme Légaré assure que le centre hospitalier n'a jamais donné d'aussi bons services.

Partager

À lire aussi

  • De 40 à 50 postes supprimés au CHEO

    Santé

    De 40 à 50 postes supprimés au CHEO

    Aux prises avec un déficit de 6,7 millions $, le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) entend sabrer entre 40 et 50 postes... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer