Une salle de bain pas comme les autres à l'hôpital de Papineau

La nouvelle salle de bain permet la stimulation... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

La nouvelle salle de bain permet la stimulation auditive, visuelle et olfactive des patients.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les patients de l'étage de soins de longue durée de l'hôpital de Papineau ont désormais accès à une salle de bain aménagée selon l'approche Snoezelen, un projet unique en Outaouais, mené à terme grâce à un don de 12000$ d'une résidente de la région ainsi qu'à la Fondation Santé de Papineau.

La salle de bain Diane et Gaétan Brazeau, nommée en l'honneur de la donatrice et de son mari aujourd'hui décédé, a été inaugurée jeudi par le personnel de l'établissement de Buckingham et les représentants de la Fondation.

La pièce en question mise sur l'approche thérapeutique développée dans les années 1970 par deux psychologues originaires des Pays-Bas. On y retrouve de l'équipement qui permet la stimulation auditive, visuelle et olfactive des patients dans le but d'offrir une expérience réconfortante et apaisante aux usagers qui sont souvent aux prises avec des problèmes de démence ou d'Alzheimer.

Un projecteur envoie des images sur un mur. De la musique relaxante joue en arrière-plan. Une agréable odeur parfumée inonde l'endroit éclairé par des lampes tamisées propulsant différentes couleurs. Un rideau en fibre optique sert à délimiter l'espace où les gens changent de vêtements. Au centre de tout ça se trouve une immense baignoire.

«Ç'a un effet calmant et relaxant et ça fait en sorte que l'attention de la personne est captée par des stimulus. La personne a moins le temps de se sentir anxieuse ou agitée. C'est un processus vraiment intéressant», explique le directeur général du Centre de santé et de services sociaux de Papineau, Pierre Gagnon, à propos du concept sensoriel qui a fait ses preuves à travers les années, notamment auprès de personnes atteintes d'autisme.

L'aménagement d'une telle pièce a eu effet bénéfique sur les patients, assure le responsable du département de soins de longue durée au CSSS de Papineau, Sébastien Demers.

«On a décidé d'aller développer davantage la baignoire pour ce soit un environnement calme, relaxant et qui permet d'avoir un bien-être total pendant qu'on donne des soins», explique-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer