Projet de loi 20: Les médecins québécois prévoient un exode vers l'Ontario

Le projet de loi 20 représente «un risque... (Photo: La Presse)

Agrandir

Le projet de loi 20 représente «un risque important que les médecins de la région de l'Outaouais quittent le Québec pour aller s'installer du côté ontarien», affirme le Dr Louis Godin, président de la Fédération des omnipraticiens du Québec (FMOQ).

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le projet de loi 20 représente «un risque important que les médecins de la région de l'Outaouais quittent le Québec pour aller s'installer du côté ontarien», affirme le Dr Louis Godin, président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ).

De passage à Gatineau dans le cadre du premier arrêt d'une tournée de consultation auprès des membres de la FMOQ des quatre coins du Québec, le Dr Godin a affirmé que le projet de loi du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, nuira de différentes façons à l'accessibilité aux médecins de famille s'il est adopté.

La proximité avec l'Ontario est l'un des facteurs qui placent la région dans une situation à risque, croit la FMOQ, puisque plusieurs médecins songent déjà à traverser la rivière pour y établir leur pratique, de crainte que la réforme Barrette prenne forme.

Les médecins de la région doivent discuter, en soirée lundi, des solutions à envisager dans le cadre de cette tournée de la FMOQ. À la suite de cette tournée qui s'échelonnera sur deux semaines, la FMOQ entend présenter ses arguments et ses idées au gouvernement.

Plus de détails dans LeDroit du 3 mars 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer