Une nouvelle aile de 162 M$ à l'Institut de cardiologie

Thierry Mesana est fier de la renommée mondiale... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Thierry Mesana est fier de la renommée mondiale de l'Institut de cardiologie.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

D'ici trois ans, une nouvelle structure à la fine pointe se greffera à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa grâce à un investissement de 162 millions du gouvernement d'Ontario.

Les fonds annoncés hier serviront à construire un nouvel édifice de cinq étages de 147000 pieds carrés et hébergera en temps et lieu les salles de chirurgie et les salles de réanimation, de plus en plus désuètes dans les locaux actuels de l'immeuble du 40 rue Ruskin.

« Nous sommes aujourd'hui à une étape historique alors que commencent les travaux de construction du plus important agrandissement de l'Institut de cardiologie depuis sa fondation, soutient le Dr Thierry Mesana, président et chef de la direction de l'établissement hospitalier. L'institut a une renommée mondiale. Donc pour se maintenir à ce niveau, il faut une infrastructure qui est adaptée en conséquence. »

L'amélioration des services cliniques et ceux aux patients hospitalisés permettront notamment d'effectuer environ 300 interventions chirurgicales supplémentaires par année et un nombre similaire d'examens afin d'aider à diagnostiquer l'arythmie.

Quelque 1500 interventions additionnelles en laboratoire seront aussi rendues possibles chaque année en raison des améliorations annoncées hier.

« Il s'agit d'une expansion importante puisque la population ne cesse de vieillir et les maladies cardiaques sont de plus en plus fréquentes chez les femmes, informe Yasir Naqvi, député provincial d'Ottawa-Centre. Cette expansion aidera non seulement à traiter les gens de la région, mais la recherche qui s'effectuera ici permettra également de sauver des vies autour du monde en raison de la technologie développée ici. »

Par ailleurs, les fonds provinciaux visent aussi à rénover une superficie additionnelle d'environ 59000 pieds carrés de l'actuel Institut de cardiologie.

« Toutes les salles d'opérations et de réanimation ont besoin d'être revues et renouvelées. Donc la meilleure façon de faire était de construire une nouvelle tour adjacente à l'Institut actuel dans laquelle on peut relocaliser ses locaux. Nous utiliserons ensuite l'espace vacant pour créer un nouveau centre d'imagerie cardiovasculaire », explique le Dr Mesana.

À cet effet, plus de 11000 examens d'imagerie cardiaque seront rendus possibles en raison du déménagement et de l'agrandissement de ce service.

« Il s'agit du genre d'investissement qui change des vies », a résumé John Fraser, adjoint parlementaire au ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer