Tous les postes en médecine familiale autorisés par Québec ont trouvé preneur

L'Outaouais aura 30 nouveaux médecins

L'Outaouais accueillera 30 nouveaux médecins lors des 12... (Archives, La Presse)

Agrandir

L'Outaouais accueillera 30 nouveaux médecins lors des 12 prochains mois, le maximum autorisé par Québec.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir dû faire une croix sur une quinzaine de postes de médecins de famille laissés vacants en 2012, l'Outaouais a réussi, cette année, à recruter suffisamment d'omnipraticiens pour combler les 30 places autorisées par Québec.

LeDroit a appris que les responsables du recrutement médical à l'Agence de la santé de l'Outaouais ont récemment conclu la toute dernière entente leur permettant de combler en entier les postes de médecins de famille autorisés par le ministère de la Santé pour l'année 2013.

Il s'agit d'un soulagement pour la région, puisque 15 postes d'omnipraticiens n'avaient pas trouvé preneur l'an dernier. Plutôt que de faire comme par les années précédentes et de faire « basculer » ces postes vers 2013, l'Agence avait choisi de s'en passer. Recruter 15 médecins de plus que les 30 autorisés pour 2013 aurait été un objectif trop ambitieux, avait-on expliqué.

« Au cours des 12 prochains mois, on va donc voir 30 nouveaux médecins arriver dans la région, se réjouit Johanne Charette, conseillère aux établissements et responsable du recrutement à l'Agence de la santé de l'Outaouais. Il y a un engouement certain - et il ne se démord pas - pour les demandes d'informations de la part des médecins résidents, donc il y a vraiment un beau momentum. »

L'Outaouais était, en 2013, la région « intermédiaire ou éloignée » qui était autorisée à recruter le plus grand nombre de médecins omnipraticiens par le ministère de la Santé. « Ça veut dire, au fond, qu'on a un succès assez intéressant, une vitesse de croisière intéressante », estime Mme Charette.

Cette dernière affirme qu'une « forte majorité » des nouveaux médecins de famille qui commenceront leur pratique dans la région effectueront de la prise en charge.

Il est cependant impossible, pour l'instant, de prédire la quantité de patients orphelins qui pourront se dénicher une place auprès de ces omnipraticiens.

Gain net inconnu

Le gain net de médecins de famille dans la région au cours de la prochaine année n'est pas non plus déterminé.

Les départs à la retraite ne sont pas tous connus ; les congés de maladie ou de maternité influencent aussi, chaque année, la quantité de médecins en pratique active.

Sur les 30 nouveaux omnipraticiens qui pratiqueront en Outaouais, 40 % viennent de terminer leur résidence à l'Unité de médecine familiale (UMF) de Gatineau. Les responsables du réseau de la santé affirment d'ailleurs que les stages à l'UMF sont un excellent moyen d'attirer des médecins dans la région.

« On a aussi 20 % des médecins qui viennent de notre filière française, c'est-à-dire des médecins français qu'on réussit à convaincre de venir pratiquer ici », a fait savoir Johanne Charette. Les autres médecins ont quant à eux été rencontrés lors de diverses activités de recrutement, ailleurs au Québec ou en Ontario.

Seize des 30 nouveaux médecins se joindront au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Gatineau. Cinq oeuvreront sur le territoire du CSSS de Papineau, quatre sur le territoire du CSSS des Collines, deux au CSSS du Pontiac, deux au CSSS de la Vallée-de-la-Gatineau et un au Centre régional de réadaptation La RessourSe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer