Les infirmières se font rares en Outaouais

L'Outaouais affiche encore une fois un ratio d'infirmières... (photo archives la presse)

Agrandir

L'Outaouais affiche encore une fois un ratio d'infirmières parmi les plus faibles au Québec, loin derrière les moyennes provinciale et canadienne.

photo archives la presse

Partager

L'Outaouais affiche encore une fois un ratio d'infirmières parmi les plus faibles au Québec, loin derrière les moyennes provinciale et canadienne.

Avec 487 infirmières autorisées par tranche de 100 000 habitants en 2011, l'Outaouais ne dépasse que les régions de la périphérie de Montréal que sont Laval, Lanaudière et la Montérégie, révèlent les plus récentes données publiées jeudi par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS).

L'Outaouais se retrouve bien loin des moyennes canadienne et québécoise, qui sont respectivement de 671 et 720 infirmières par 100000 habitants.

La situation observée en Outaouais en 2011 est tout de même mieux que celle qui prévalait un an plus tôt. La région a gagné sept infirmières par tranche de 100 000 habitants, grâce à un ajout net de 50 professionnelles. Les choses se sont également améliorées du côté des infirmières auxiliaires, alors que l'Outaouais comptait 673 professionnelles en 2011, une cinquantaine de plus que l'année précédente.

Du côté de l'Ontario

Sur la rive ontarienne, le ratio d'infirmières observé à Ottawa en 2011 est encore supérieur aux moyennes compilées pour l'Ontario et le Canada. Un recul a toutefois été observé entre 2010 et 2011, alors que le taux d'infirmières par 100000 habitants est passé de 867 à 845.

Du côté de l'Est ontarien, la situation est stable par rapport à 2010. Dans cette région où bien des patients sont traités à Ottawa, les ratios de personnel infirmier sont inférieurs aux moyennes de l'Ontario et du Canada.

Plus de détails dans LeDroit du 11 janvier ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le quart des malades raccrochent<strong></strong>

    Santé

    Le quart des malades raccrochent

    Près du quart des résidents de l'Outaouais qui composent le 8-1-1 raccrochent avant d'avoir pu parler à une infirmière du service Info-Santé. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer