Le ministre québécois de la Santé s'insurge de la suggestion de Gaudreault

Le ministre de la Santé Réjean Hébert...

Agrandir

Le ministre de la Santé Réjean Hébert

Partager

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, laisse entendre que la députée de Hull, Maryse Gaudreault, tente de travestir l'essence du statut particulier en voulant utiliser une partie des 20 millions$ qu'il contient pour rembourser les patients de l'Outaouais qui se font soigner en Ontario.

«Maryse Gaudreault devrait pourtant savoir que cette enveloppe sert à améliorer l'accès aux soins de santé sur le territoire de l'Outaouais et non pas pour améliorer les soins en Ontario», a indiqué le ministre par la voix de son attachée de presse, Ariane Lareau.

Dans l'édition du Droit d'hier, MmeGaudreault se disait prête à défendre les résidents de l'Outaouais qui souhaitent être remboursés en totalité pour les dépenses encourues lorsqu'ils consultent un médecin en Ontario. «Je pense qu'on pourrait aller puiser dans nos20 millions$ du statut particulier une compensation pour les citoyens du Québec qui vont chercher des services en Ontario», affirmait-elle.

MmeLareau rappelle que les grands objectifs du statut particulier sont d'améliorer l'accès aux soins de première ligne, de faciliter la rétention de personnel et de permettre certaines immobilisations importantes pour le réseau. «C'est comme ça qu'on améliore l'accès aux soins en Outaouais, pas en remboursant avec cet argent des soins donnés en Ontario», ajoute-t-elle.

Accès toujours difficile

Pourtant, malgré la présence du statut particulier et les efforts ministériels pour améliorer l'accès à la première ligne, des patients de l'Outaouais traversent les ponts chaque jour pour aller se faire soigner à Ottawa. L'an passé, Québec a déboursé plus de 100 millions$ pour faire soigner des patients de l'Outaouais à Ottawa. Plus de 1200 femmes de l'Outaouais en 2011-2012 ont accouché à Ottawa. La pénurie de médecins de familles en Outaouais pousse de nombreux Gatinois à avoir un médecin de famille à Ottawa.

Certains services de santé consommés en cabinet par des Gatinois à Ottawa ne sont pas toujours remboursés à 100% par la Régie de l'assurance maladie du Québec. Ces derniers doivent souvent débourser eux-mêmes pour payer une partie de leurs soins. La situation pousse une Gatinoise Nancy Battistin à songer à entreprendre un recours collectif au nom des tous les patients orphelins de l'Outaouais.

Mabelanger@ledroit.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Hébert annonce une ronde de consultations

    Santé

    Hébert annonce une ronde de consultations

    Les résidents de l'Outaouais seront consultés au printemps prochain et pourront ainsi s'exprimer sur toutes les questions touchant le réseau de la... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer