Les hôpitaux de l'Outaouais bientôt «à l'ère Star Trek»

Les patients devront payer 16 $ par jour... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les patients devront payer 16 $ par jour pour utiliser les terminaux interactifs fournis par la compagnie Extenway, alors que le tarif quotidien actuel du téléviseur est de 15 $.

Étienne Ranger, LeDroit

Partager

Sur le même thème

Bien que ce ne soit jamais agréable de se retrouver à l'hôpital, les séjours des patients des hôpitaux de Hull et de Gatineau pourront être agrémentés, d'ici l'été prochain, par la mise en service de terminaux avec Internet sans fil qui remplaceront les téléviseurs devenus désuets.

« Je dirais qu'on rentre dans l'ère Star Trek, lance le directeur général de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), Marc Villeneuve. On s'en va dans le futur, au point où on ne parle même plus de téléviseurs, mais bien de moniteurs de chevet munis d'un écran plat tactile qui est directement relié au Web. »

Ce bond dans la technologie, qui doit se faire d'ici « six à neuf mois », est rendu possible par l'échéance prochaine du contrat de 15 ans qui avait été conclu avec la firme Hôpitel.

Cette fois, c'est la firme Extenway, dont les terminaux sont déjà implantés dans deux centres au Québec, qui a été retenue par le CSSSG.

À l'heure actuelle, les téléviseurs que peuvent louer les patients des hôpitaux de Hull et de Gatineau sont limités à 26 canaux.

« Avec la technologie d'Extenway, les patients pourront choisir les canaux qu'ils veulent consulter, ils vont pouvoir aller dans les banques de films offerts par Extenway, ils vont pouvoir aller sur le Web, et s'ils sont en isolation, par exemple, ils vont pouvoir communiquer par Skype avec leur famille, explique M. Villeneuve. On passe vraiment des téléviseurs d'après-guerre à la haute technologie. »

Ni la Fondation, ni le CSSSG n'auront à débourser quoi que ce soit pour les 414 nouveaux terminaux. Extenway sera responsable de l'implantation, de l'entretien et de la location aux patients. Les patients devront payer 16 $ par jour à Extenway pour avoir accès à un terminal, alors que le tarif quotidien actuel du téléviseur est de 15 $. Des forfaits pour une plus longue durée seront disponibles.

Beaucoup de possibilités

Ces terminaux n'auront, au départ, qu'une fonction de divertissement. Les appareils pourraient toutefois être utilisés pour d'autres fonctions, si le CSSSG le souhaite. « Le CSSSG pourrait avoir son propre canal, et le volet médical pourrait aussi être implanté », explique M. Villeneuve.

Lorsque les dossiers de santé informatisés seront implantés à l'échelle québécoise, les médecins pourraient se servir des terminaux, avec une carte d'accès et un mot de passe, pour accéder aux informations personnelles des patients.

Plus de détails dans LeDroit du 4 décembre ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le CSSSG s'éloigne de l'équilibre

    Santé

    Le CSSSG s'éloigne de l'équilibre

    Le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG) devra se serrer la ceinture s'il veut atteindre un équilibre budgétaire le 31 mars... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer