Une ambulance rurale sera rapatriée à Gatineau

Le véhicule qui est posté pendant l'été à... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Le véhicule qui est posté pendant l'été à Chénéville, dans la Petite-Nation, sera déplacé en zone urbaine pour appuyer les équipes déjà présentes.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partager

Sur le même thème

Une ambulance habituellement postée en zone rurale sera transférée dans le secteur urbain de l'Outaouais jusqu'au 9?décembre prochain pour palier l'éventuelle impossibilité d'avoir recours aux paramédics d'Ottawa.

L'Agence de la santé de l'Outaouais et la Coopérative des paramédics de l'Outaouais ont fait le point, hier, sur le plan de contingence qui sera mis en place si la limite de 50 transports effectués par Ottawa est atteinte d'ici la fin de l'année. Les paramédics d'Ottawa ont été appelés en renfort à 48 reprises depuis le début de 2012, ce qui laisse présager aux autorités de l'Outaouais que le maximum sera atteint d'ici au 31?décembre.

«L'objectif visé par la mise en place d'un tel plan de contingence est de maintenir un niveau d'effectifs ambulanciers suffisant pour assurer une réponse adéquate aux demandes de la population associées aux priorités de haut niveau, plus précisément celles des risques de mortalité et de morbidité», a expliqué le directeur général de la coopérative, Stéphane Parent. Ce dernier a cependant tenu à préciser que «le risque zéro n'existe pas» dans le domaine des services ambulanciers.

Les appels non urgents pourraient ainsi devoir attendre plus longtemps afin de laisser un véhicule disponible aux transports prioritaires.

Les transferts entre hôpitaux, requis pour des patients devant subir des traitements ou des examens dans un autre établissement, pourraient aussi être retardés.

Avant la saison de ski

Le véhicule qui est posté en période estivale à Chénéville, dans la Petite-Nation, sera déplacé en zone urbaine, afin d'épauler les équipes déjà présentes sur ce territoire. Normalement, cette ambulance est déplacée vers Wakefield pour l'hiver, en prévision de la saison de ski. Les autorités ont choisi de profiter de la période séparant la saison des chalets et le début du ski pour ajouter cette ambulance en zone urbaine jusqu'au 9?décembre.

Plus de détails dans l'édition du Droit du 13 novembre 2012 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer