Le changement de garde se prépare dans Ottawa-Vanier

Le conseiller municipal Mathieu Fleury a confirmé mercredi... (Archives LeDroit)

Agrandir

Le conseiller municipal Mathieu Fleury a confirmé mercredi qu'il pourrait se laisser tenter par l'investiture libérale dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

Des candidats potentiels aux investitures libérales dans Ottawa-Vanier ont confirmé être en période de réflexion.

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, a confirmé mercredi qu'il pourrait se laisser tenter par l'investiture libérale dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier, l'ancien siège de Mauril Bélanger.

«Je veux comprendre ce que sera le processus d'investiture, et quand sera l'élection complémentaire. J'aime ce que je fais, mais je veux me donner du temps pour réfléchir», a expliqué le politicien municipal âgé de 30 ans.

«J'ai été approché par des membres de la communauté, des membres du parti. C'est flatteur. Ça veut dire aussi qu'on reconnaît mon rôle dans la communauté. Je demeure présentement concentré sur mon travail de conseiller. Il y a plein de dossiers, comme l'étude de faisabilité du tunnel, la revitalisation du marché By et du chemin Montréal. Je continue de me concentrer là-dessus, mais c'est sûr qu'il y aura une réflexion plus longue.»

Le nom de Catherine Fortin Lefaivre circule aussi dans le moulin à rumeurs. 

«Je n'ai pas encore pris de décision. C'est une grande décision à prendre. J'aime bien le travail que je fais actuellement», a indiqué cette mère de famille de 35 ans qui possède sa compagnie de communications, et qui travaille aussi au sein d'organisations sociales.

Ottawa-Vanier est sans représentation à la Chambre des communes à la suite du décès de M. Bélanger le 15 août dernier. Le siège d'Ottawa-Vanier à Queen's Park est lui aussi libre à la suite du retrait de la vie politique en juin de la ministre déléguée aux Affaires francophones et procureure générale de l'Ontario, Madeleine Meilleur. 

Au niveau provincial

Lucille Collard, avocate et vice-présidente au Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO), a confirmé son intérêt à lancer son nom dans la course à l'investiture libérale provinciale.

«L'éducation est un enjeu important pour moi, et c'est un enjeu provincial, a expliqué Mme Collard, mère de quatre enfants. Avec mon travail dans la circonscription, j'en suis venue à me rapprocher beaucoup plus des enjeux de la communauté qui sont provinciaux».

Malgré certaines pressions pour qu'il tente sa chance au niveau provincial, Mathieu Fleury avait annoncé au début du mois d'août qu'il préférait conserver son poste de conseiller municipal, et rester près de ses concitoyens. Il souhaite en outre fonder une famille, et les séjours réguliers à Toronto sont moins attrayants avec de jeunes enfants.

Les libéraux dans le comté d'Ottawa-Vanier n'ont toujours pas annoncé le déclenchement des courses à l'investiture. Ni le premier ministre Justin Trudeau ni la première ministre Kathleen Wynne n'ont annoncé les dates pour les élections complémentaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer