L'ex-député Réjean Lafrenière n'est plus

  • L'ex-député de Gatineau, Réjean Lafrenière (Michel Lafleur, Archives LeDroit)

    Plein écran

    L'ex-député de Gatineau, Réjean Lafrenière

    Michel Lafleur, Archives LeDroit

  • 1 / 4
  • Le député Réjean Lafrenière durant la campagne référendaire de 1995. (Archives, LeDroit)

    Plein écran

    Le député Réjean Lafrenière durant la campagne référendaire de 1995.

    Archives, LeDroit

  • 2 / 4
  • L'élection de 1998 avait mené à la réélection d'un gouvernement péquiste, mené par Lucien Bouchard. Réjean Lafrenière avait toutefois conservé son siège dans Gatineau. (Archives, LeDroit)

    Plein écran

    L'élection de 1998 avait mené à la réélection d'un gouvernement péquiste, mené par Lucien Bouchard. Réjean Lafrenière avait toutefois conservé son siège dans Gatineau.

    Archives, LeDroit

  • 3 / 4
  • Réjean Lafrenière a cédé sa place à Stéphanie Vallée comme porte-couleur du Parti libéral du Québec dans Gatineau, avant l'élection de 2007. (Archives, LeDroit)

    Plein écran

    Réjean Lafrenière a cédé sa place à Stéphanie Vallée comme porte-couleur du Parti libéral du Québec dans Gatineau, avant l'élection de 2007.

    Archives, LeDroit

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'ex-député libéral provincial de Gatineau, Réjean Lafrenière, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi.

La nouvelle a ébranlé le milieu politique en Outaouais et ailleurs en province. Plusieurs élus de la région ont exprimé leur tristesse sur les médias sociaux, notamment l'actuelle députée de Gatineau et ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a rendu hommage à son prédécesseur et offert ses condoléances à sa famille.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a également offert ses condoléances aux proches du défunt via son compte Twitter, samedi soir.

LeDroit s'est entretenu avec l'ex-député de Papineau, Norm MacMillan qui a siégé près de 20 ans avec Réjean Lafrenière à l'Assemblée nationale. Il a affirmé avoir perdu un ami. 

M. MacMillan était visiblement attristé, bien qu'il s'attendait à cette nouvelle. Il s'était rendu à l'Hôpital de Gatineau pour voir son ancien collègue au cours du dernier mois. M. Lafrenière lui avait alors annoncé être atteint d'un cancer et qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps à vivre.

«Réjean, c'était un gars qui comptait beaucoup d'années d'expérience en politique et qui défendait toujours l'Outaouais et son comté. [...] Travailler avec lui, c'était facile. Il avait tellement d'expérience qu'il pouvait donner des conseils régulièrement», souligne Norm MacMillan.

De son côté, Mme Vallée a raconté que c'est Réjean Lafrenière lui-même qui l'avait approchée pour qu'elle se lance en politique et qu'elle prenne sa place comme députée de Gatineau.

«Je me souviendrai toujours d'un voyage en novembre 2006. Il était venu me chercher et on est monté à Val-d'Or pour rencontrer Jean Charest. Il y avait un colloque du parti là-bas. [...] En chemin, il m'avait dit: 'tsé ma p'tite, Québec, ce n'est pas trop accaparant'. [...] Rendu sur le terrain, j'ai vu que ce n'était pas tout à fait la même chose!», évoque la députée en riant.

Comme Norm MacMillan, Stéphanie Vallée souligne les grandes connaissances de l'ex-député et ses qualités de conseiller. Elle souligne cependant qu'il faisait preuve d'un grand respect et ne cherchait jamais à imposer sa vision des choses.

«C'était un grand sage pour nous en Outaouais. [...] Peu importe ce qui arrivait, il n'a jamais été loin.»

Réjean Lafrenière était un grand passionné de politique. La députée de Gatineau raconte qu'il écoutait encore régulièrement la période de questions à la télévision, bien assis dans un fauteuil de l'Assemblée nationale qui lui a été remis après sa retraite. Selon elle, on lui doit notamment le prolongement de l'autoroute 5 et l'arrivée de l'entreprise Louisiana-Pacific à Bois-Franc, l'un des plus importants créateurs d'emplois de la région.

Mme Vallée a parlé à la fille de Réjean Lafrenière, Françoise, samedi. L'ex-député serait mort paisiblement, chez lui, face au lac Sainte-Marie, un lieu cher à ses yeux.

«Il n'a pas souffert. [...] Il est parti comme il le voulait. Il était très attaché à son lac», résume Stéphanie Vallée.

En poste comment député pendant près de 20 ans, de 1989 à 2007, Réjean Lafrenière avait préalablement occupé les fonctions de maire de la municipalité de Lac-Sainte-Marie pendant 22 ans. Il a également été préfet de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau de 1983 à 1989. Il est né à Messines en août 1935.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer