Rob Ford dégoûté par l'éducation sexuelle ontarienne

Rob Ford... (CHRIS YOUNG, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Rob Ford

CHRIS YOUNG, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
TORONTO

Rob Ford affirme que le nouveau programme d'éducation sexuelle de l'Ontario le «dégoûte complètement».

Le controversé ex-maire de Toronto a donné son opinion à ce sujet au cours d'une entrevue avec The Rebel, une plateforme dirigée par l'ancien animateur de Sun TV Ezra Levant. M. Ford semble cependant avoir mal compris certains détails du programme.

L'ancien maire s'oppose au nouveau programme proposé par le gouvernement libéral provincial parce qu'il a deux enfants en deuxième et quatrième années qui «ne devraient pas discuter de ce qu'est le sexe anal» ou de sexe oral.

Or, selon le nouveau programme, les discussions sur le sexe anal et oral ne sont prévues qu'en septième et huitième années, au même moment où les élèves abordent les sujets de la contraception et de la façon d'éviter les grossesses non désirées et les maladies transmises sexuellement.

Les élèves de deuxième année discuteront plutôt des différents stades du développement corporel et du concept voulant que «non, c'est non».

En troisième année, les enfants parleront des relations entre partenaires de même sexe, tandis que les dangers de la cyberintimidation seront abordés en quatrième année.

M. Ford - qui a déjà fait référence au sexe oral alors qu'il était à la télévision en direct - affirme avoir demandé à ses enfants de sortir de leur classe si on commençait à leur parler de sexe anal ou oral.

«C'est aux parents de leur en parler, au moment approprié. Mais pas en deuxième ou quatrième année», a-t-il déclaré.

«On devrait leur enseigner à lire et à écrire, l'arithmétique...»

Rob Ford est devenu une célébrité internationale en raison de ses déboires publics avec l'alcool et la drogue et ses comportements scandaleux. Un diagnostic de cancer l'a forcé à abandonner la course à la mairie l'automne dernier. Il siège aujourd'hui comme conseiller municipal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer