Graham Fraser entame son dernier tour de piste

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, a confirmé qu'il quittera son poste à la fin de son mandat, en octobre 2016. D'ici là, il déposera son prochain rapport annuel le 7 mai prochain, puis fera le bilan de ses 10 années à la tête du commissariat dans son ultime opus, prévu au printemps 2016.

«Environ un an avant la fin de mon second mandat, le commissariat commencera à préparer le terrain pour mon successeur, qui entrera en fonction en 2016», indique le commissaire Fraser dans le dernier rapport sur les plans et priorités 2015-2016 de son bureau.

Cette année, son rapport annuel traitera principalement de l'immigration francophone, un dossier chaud qui continue à susciter de vives inquiétudes au sein des communautés francophones hors Québec. Lors de son dernier passage à la Chambre des communes, la présidente Marie-France Kenny a parlé de «scandale», alors que l'immigration francophone ne représente que 2% à l'extérieur du Québec, bien en deçà des objectifs du gouvernement, à qui elle a reproché de ne pas en faire assez.

Préparer le 150e

D'ici à la fin de son mandat, le commissaire Fraser affirme qu'il veut préparer le terrain en prévision des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération en 2017.

En plus de préparer son bilan et d'assurer un suivi sur l'immigration francophone, il compte surveiller de près la mise en oeuvre des recommandations formulées sur la capacité bilingue de la magistrature des cours supérieures, de même que sur une stratégie d'intervention pour le développement de la petite enfance.

Il travaillera aussi à trouver des «solutions globales» à des problèmes récurrents liés à la conformité à la Loi sur les langues officielles. «Nous élaborerons une stratégie afin de corriger les problèmes liés à l'offre active et à la prestation de services de qualité égale en français et en anglais aux membres du public», indique-t-il.

Nommé pour un mandat de sept ans en octobre 2006, Graham Fraser avait été reconduit dans ses fonctions pour une période de trois années additionnelles en octobre 2013. Il quittera ses fonctions en octobre 2016. Fait à noter également: les prochaines élections prévues à date fixe doivent avoir lieu le 19 octobre prochain, ce qui risque d'avoir un impact sur le calendrier de plusieurs institutions fédérales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer