Denis Vaillancourt réclame des «actions concrètes»

Le président de l'AFO, Denis Vaillancourt.... (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Le président de l'AFO, Denis Vaillancourt.

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Paul Gaboury
Le Droit

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario accueille avec «beaucoup de déception» l'annonce, la semaine dernière, de la suppression de 100 autres postes aux services français de Radio-Canada, dont cinq à Ottawa-Gatineau. Pour le président de l'Assemblée, Denis Vaillancourt, ces dernières suppressions de postes mettent en péril l'accès à une programmation en français pour plusieurs communautés de l'Ontario. Et il réclame des actions concrètes afin de favoriser l'offre de contenus en français.

«Les services de Radio-Canada revêtent une importance cruciale pour plusieurs communautés francophones de l'Ontario où il n'y a pas d'autres services de nouvelles de l'Ontario en français à la radio et à la télévision. Sabrer continuellement les ressources humaines est très préjudiciable à l'auditoire francophone en milieu minoritaire, car il met en péril l'accès à une programmation en français», souligne M. Vaillancourt.

Le président de l'Assemblée rappelle qu'il est difficile pour Radio-Canada de maintenir en place son personnel avec les réductions budgétaires, et il demande au gouvernement fédéral de faire les investissements nécessaires afin que la société d'État soit en mesure de remplir son mandat relatif aux langues officielles et afin que les services en français en Ontario soient maintenus.

«La communauté franco-ontarienne a besoin de médias qui la représentent et à travers lesquels elle peut se voir, s'entendre et communiquer. Ceci contribue à la vitalité de nos collectivités et à la construction identitaire de notre jeunesse. En tant que porte-parole des 611 500 francophones de l'Ontario, l'Assemblée croit qu'il est primordial que le gouvernement du Canada contribue à favoriser l'offre de contenus en français de Radio-Canada. Il est primordial que des actions concrètes soient prises rapidement dans ce sens» a indiqué M. Vaillancourt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer