Lisa MacLeod reste à Queen's Park

La députée progressiste-conservatrice de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod.... (Darren Calabrese, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La députée progressiste-conservatrice de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod.

Darren Calabrese, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La députée provinciale de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod, ne fera finalement pas le saut en politique fédérale.

À la rentrée des députés à l'Assemblée législative, mardi matin, l'élue du Parti progressiste-conservateur (PC) de l'Ontario a annoncé qu'elle ne tenterait pas de succéder au député fédéral démissionnaire d'Ottawa-Ouest-Nepean, John Baird.

«Je veux que les électeurs de Nepean-Carleton sachent que j'ai l'intention d'honorer mon nouvel engagement de quatre ans, en plus d'aider Christine Elliott à former un gouvernement progressiste-conservateur en 2018», a-t-elle déclaré par communiqué de presse.

Le 6 février dernier, Mme MacLeod avait officialisé son retrait de la course à la chefferie, appuyant du même coup la députée de Whitby-Oshawa, Christine Elliott, considérée par plusieurs comme la favorite. Elle avait toutefois avoué que la démission surprise du ministre Baird avait «indéniablement modifié [s]es propres réalités politiques». Elle avait aussi laissé entendre qu'elle entamerait une réflexion «au cours des prochaines semaines» sur son avenir en politique.

Pour l'heure, seul Andy Wang, un ancien assistant du ministre responsable de la Commission de la capitale nationale, Pierre Poilievre, a manifesté son intérêt de briguer les suffrages dans Nepean. Cette nouvelle circonscription, où devait se présenter M. Baird, a vu le jour à la suite du dernier redécoupage électoral. 

Plus de détails dans LeDroit du 18 février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer