MacLeod pourrait faire le saut au fédéral

La députée provinciale de Nepean-Carleton et candidate à... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

La députée provinciale de Nepean-Carleton et candidate à la chefferie du Parti PC, Lisa MacLeod, pourrait faire le saut en politique fédérale pour succéder au ministre démissionnaire John Baird.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La députée provinciale de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod, pourrait faire le saut en politique fédérale pour succéder au ministre démissionnaire John Baird, même si elle est actuellement dans la course à la chefferie du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario (PC), qui doit élire un nouveau chef le 9 mai.

«Il y a une énorme pression de la part des citoyens de ma circonscription d'au moins considérer une candidature au fédéral. [...] À l'heure actuelle, je les écoute et il faut que je prenne ma décision d'ici vendredi parce qu'il s'agit d'une date importante», a-t-elle déclaré mercredi.

C'est à cette date que les prétendants à la chefferie doivent verser un dernier dépôt de 50000$ pour confirmer leur présence dans la course. Déjà mercredi, un des aspirants, Vic Fedeli, a lancé la serviette pour porter son appui à son ancienne rivale Christine Elliott, la favorite parmi les quatre candidats restants.

Contrariée par les événements

Mme MacLeod était visiblement contrariée par la possibilité de suivre dans les pas du député d'Ottawa-Ouest-Nepean mercredi. Le départ surprise de M. Baird mardi est visiblement venu mêler ses aspirations politiques.

«Je suis toujours candidate à la chefferie. J'ai cumulé le montant nécessaire pour effectuer ce dépôt vendredi. J'ai encore l'intention de suivre mon horaire de campagne. Cela dit, il est difficile d'ignorer tout le soutien que j'ai reçu (depuis l'annonce). Tout a basculé depuis 48 heures», a avoué Mme MacLeod.

La députée du Parti PC a été élue pour une première fois à l'Assemblée législative de l'Ontario en 2006 après une élection partielle pour remplacer... John Baird, qui avait alors décidé de se lancer en politique fédérale. Elle a aisément été réélue à trois reprises depuis son arrivée à Queen's Park.

«Les citoyens de Nepean-Carleton m'ont élu quatre fois et leur voix est importante pour moi. Donc, je continuerai à les écouter. [...] C'est une expérience qui rend très modeste de savoir qu'ils me perçoivent comme une candidate de choix pour succéder à John Baird. Ce ne serait pas la première fois d'ailleurs...» a résumé Mme MacLeod, qui a avoué être approchée par «plusieurs conservateurs» depuis mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer