Avenir de Radio-Canada

La FCFA veut un moratoire sur les compressions

La présidente de la FCFA, Marie-France Kenny.... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

La présidente de la FCFA, Marie-France Kenny.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Paul Gaboury
Le Droit

La Fédération des communautés francophones et acadienne demande un moratoire immédiat sur la stratégie quinquennale 2015-2020 de CBC/Radio-Canada, et la création d'une commission indépendante sur l'avenir du diffuseur public.

Selon la présidente de la FCFA, Marie-France Kenny, les coupures ont fait en sorte que Radio-Canada n'a plus les ressources pour couvrir les activités des communautés. Le moratoire permettrait de poser les vraies questions sur les conséquences de ces compressions.

Par ailleurs, la FCFA soutient que la création d'une commission indépendante permettrait aux Canadiens de s'exprimer sur l'avenir de la société d'État et permettrait d'établir, de façon objective et indépendante, si Radio-Canada a «oui ou non» les moyens de s'acquitter de son mandat.

Plus de détails dans notre édition du 4 décembre 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer