Un jour du Souvenir sous haute surveillance policière

Le Service de police d'Ottawa ne prend donc... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Service de police d'Ottawa ne prend donc aucune chance: plutôt que de mettre l'accent sur l'aspect cérémonial, cette année, on a choisi de privilégier le côté sécuritaire, a signalé l'agent Marc Soucy.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne

La cérémonie du jour du Souvenir se déroulera sous haute surveillance policière à Ottawa, mardi, en raison des tragiques événements survenus à la mi-octobre.

Le traditionnel rendez-vous au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada aura une signification particulière cette année, puisque c'est à cet endroit que le caporal Nathan Cirillo a été abattu par un tireur animé par des motifs «idéologiques et politiques», le 22 octobre dernier.

Deux jours auparavant, à Saint-Jean-sur-Richelieu, un autre soldat, l'adjudant Patrice Vincent, avait été happé mortellement par un jeune homme qui s'était «radicalisé».

Le Service de police d'Ottawa ne prend donc aucune chance: plutôt que de mettre l'accent sur l'aspect cérémonial, cette année, on a choisi de privilégier le côté sécuritaire, a signalé l'agent Marc Soucy.

Les policiers qui ne sont pas en service et qui prendront part à l'événement sont d'ailleurs exceptionnellement invités à porter leur uniforme complet, y compris leur arme de service, a-t-il précisé.

«On va être très visibles», a résumé l'agent Soucy.

Les agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui assurent la sécurité sur la colline du Parlement, seront également présents en plus grand nombre, a-t-on confirmé du côté de la police fédérale.

«Nous procédons à l'évaluation continue des menaces et nous nous ajustons en conséquence aux besoins de sécurité», a spécifié la caporale Sherley Goodgie, porte-parole à la GRC.

Le renforcement de la sécurité est d'autant plus justifié par la présence de nombreux dignitaires dans la capitale fédérale en ce jour de commémoration.

Le premier ministre Stephen Harper, qui a décidé de rentrer de Chine spécialement pour l'occasion, sera du nombre.

Il sera notamment accompagné du gouverneur général David Johnston ainsi que de la princesse Anne, qui est en visite au Canada.

Le gouverneur général prononcera une allocution, tandis que la princesse Anne lira un message de la reine Élizabeth, sa mère.

Le défilé des anciens combattants se mettra en branle vers 10 h 30, et les discours auront lieu une trentaine de minutes plus tard.

Le chef libéral Justin Trudeau sera également à Ottawa pour la cérémonie de commémoration qui se déroulera au Monument commémoratif de guerre du Canada.

Quant au chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, il soulignera le jour du Souvenir du côté de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Partager

À lire aussi

  • Tomber en héros

    La vie...

    Tomber en héros

    Parmi tous ces noms de vétérans dont il faut honorer la mémoire en ce jour du Souvenir, il y a celui de Stéphane Beauchemin, mort au combat de ses... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer