Selon John Kerry

L'attaque à Ottawa constitue clairement un acte terroriste

En conférence conjointe avec John Baird, ministre fédéral... (Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Agrandir

En conférence conjointe avec John Baird, ministre fédéral des Affaires étrangères, le secrétaire d'État américain, John Kerry, a indiqué que les événements correspondaient tout à fait aux caractéristiques d'un acte terroriste.

Adrian Wyld, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Blanchfield
La Presse Canadienne

Il va de soi que l'attaque survenue la semaine dernière au parlement d'Ottawa était un acte terroriste, estime le secrétaire d'État américain, John Kerry, qui était en visite dans la capitale canadienne.

En conférence conjointe avec le ministre fédéral des Affaires étrangères, M. Kerry a indiqué que les événements, l'attentat contre un soldat et la fusillade au parlement, correspondaient tout à fait aux caractéristiques d'un acte terroriste.

Le secrétaire d'État a ajouté qu'il appartenait aux autorités canadiennes d'enquêter sur ce qui est vraiment arrivé, mercredi dernier.

Il a affirmé que des modifications seraient apportées à la collaboration des deux pays sur la sécurité, précisant toutefois que les incidents de la semaine dernière n'étaient pas le résultat de lacunes sur ce plan.

M. Kerry, qui a commencé son allocution en français, a dit être en visite au Canada pour assurer la solidarité des États-Unis envers son pays ami et allié.

Plus tôt mardi, les deux dignitaires avaient déposé une couronne au Monument commémoratif de guerre du Canada, en l'honneur des deux militaires abattus au pays la semaine dernière.

«Nous sommes très heureux de vous recevoir. Nous aurions espéré que ce soit dans de meilleures circonstances, mais nous apprécions votre amitié», a affirmé M. Baird à son homologue américain.

M. Kerry a rétorqué qu'il était ravi d'être à Ottawa, mais qu'il se désolait des récents événements qui ont coûté la vie à l'adjudant Patrice Vincent et au caporal Nathan Cirillo.

Les deux politiciens ont, par la suite, discuté de la menace posée par le groupe armé État islamique, de la situation en Ukraine, de la gestion des frontières ainsi que de la coopération énergétique en Amérique du Nord.

Pour conclure le voyage du numéro un de la diplomatie américaine dans la capitale fédérale, une rencontre a été planifiée, en fin d'après-midi, avec le premier ministre Stephen Harper à son bureau privé, qui est situé dans l'édifice du Centre, non loin de l'endroit où Nathan Cirillo a été tué.

Par ailleurs, il a été prévu que John Baird offre un tour guidé à John Kerry pour qu'il puisse voir la scène de la fusillade de mercredi dernier.

Au terme de cette étape, les deux hommes vont retrouver M. Harper, qui sera alors revenu des funérailles de M. Cirillo célébrées à Hamilton.

Instaurer une meilleure relation

La visite de M. Kerry a clairement été organisée pour raffermir les liens entre Canadiens et Américains.

«Il existe un symbolisme fort (derrière le passage du secrétaire d'État à Ottawa) voulant que les États-Unis soutiennent le Canada», a expliqué un haut responsable gouvernemental qui a accepté de s'exprimer sous le couvert de l'anonymat.

Pour sa part, John Baird a tenu à mentionner que le président Barack Obama et John Kerry ont fait partie des premières personnes à entrer en contact avec les Canadiens à la suite «des horribles événements de la semaine dernière».

Le département d'État examine actuellement la possibilité de permettre la construction de l'oléoduc Keystone XL, qui acheminerait les sables bitumineux de l'Alberta vers le sud-est des États-Unis.

L'hésitation des autorités américaines avait causé des tensions avec le gouvernement canadien, qui est favorable au projet.

Les autorités espèrent discrètement que le Congrès forcera le département d'État et la Maison-Blanche à approuver sa construction.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer