Papineauville ouvre son écocentre

Le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, et le... (Benoit Sabourin, Le Droit)

Agrandir

Le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, et le gestionnaire de l'entreprise R.L.S., Dany Laroche.

Benoit Sabourin, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La municipalité de Papineauville a procédé vendredi matin à l'ouverture officielle d'un premier écocentre en partenariat public-privé en Outaouais où les citoyens pourront aller porter différentes matières recyclables afin d'éviter que celles-ci prennent le chemin des sites d'enfouissement.

Grâce à un protocole d'entente signé entre la municipalité et l'entreprise R.L.S, les citoyens de Papineauville peuvent maintenant se départir gratuitement de leurs piles, peintures, solvants, vernis, décapants, produits d'entretien de piscine, bonbonnes de gaz, pneus, textiles, produits électroniques, matériaux ferreux et non ferreux et autres rebuts divers en se rendant au 108, rue Papineau, où des conteneurs à cet effet sont aménagés sur place. À noter que certaines matières sont acceptées moyennant des frais. 

Papineauville disposait avant le printemps dernier d'un lieu de ramassage sur son territoire où certains matériaux pouvaient être déposés par les résidents. Cependant, l'endroit n'avait rien d'un véritable écocentre municipal. 

« Normalement, les municipalités créent leur petit écocentre local à gauche et à droite où on ne peut pas nécessairement avoir tous les services d'un écocentre complet. En faisant un partenariat public-privé, on sauve des coûts, on gagne l'expertise de R.L.S. qui dispose de l'équipement et on peut accueillir les gens six jours par semaine plutôt que sur demande », a affirmé le conseiller municipal et président du comité consultatif d'urbanisme et d'environnement de Papineauville, Paul Gagnon, lors de l'inauguration, vendredi.

Papineauville a signé un pacte d'une année avec l'entrepreneur R.L.S., entente dont les coûts de service s'élèvent à 18 000 $. M. Gagnon soutient que cette somme représente ce qu'aurait coûté le salaire d'une seule ressource pour gérer un écocentre indépendant. 

L'administration papineauvilloise espère maintenant que d'autres villages de la MRC de Papineau se grefferont au projet par le biais d'ententes avec R.L.S., en vue de faire bénéficier gratuitement du service leurs citoyens. « Plus on sera de municipalités, moins la facture sera élevée », a indiqué le maire de Papineauville, Christian Beauchamp.

Papineauville n'en est pas à sa première initiative récente en matière d'environnement. Depuis octobre 2016, la municipalité et sa voisine Lochaber-Canton sont devenues les deux premières localités de la MRC de Papineau à lancer la cueillette de compost sur leur territoire. 

Le maire Beauchamp réitère que l'objectif est de faire de Papineauville un « chef de file » en matière environnementale dans la région.

« On veut montrer l'exemple. On se déplace dans des congrès et on parle avec les autres maires, mais les gens ont souvent peur des coûts associés à ce genre d'initiatives. Il y a une résistance politique, mais c'est plus qu'une histoire de coûts, c'est un investissement pour la planète que nous faisons », dit-il.

Le nouvel écocentre inauguré hier est ouvert durant la période estivale du lundi au mercredi, de 8 h à 17 h, les jeudis et vendredis, de 8 h à 19 h, et le samedi, de 9 h à 14 h. Pour la période hivernale (du 1er octobre au 30 avril), le site sera accessible au public du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer