Signature de registre à Lac-Simon

Le projet en question prévoit la construction d'un... (Archives, Le Droit)

Agrandir

Le projet en question prévoit la construction d'un nouveau bâtiment central au 849, chemin du Tour-du-Lac, lequel accueillerait une mairie, les bureaux municipaux de même qu'une salle communautaire.

Archives, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les citoyens de Lac-Simon sont invités à se prononcer sur un règlement d'emprunt de l'ordre de 1,9 million de dollars, dans le cadre du projet d'édifice municipal multifonctionnel Carrefour communautaire de Lac-Simon.

Une signature de registre est prévue à l'hôtel de ville de la municipalité, samedi, de 9 h à 19 h. Le projet en question prévoit la construction d'un nouveau bâtiment central au 849, chemin du Tour-du-Lac, lequel accueillerait une mairie, les bureaux municipaux de même qu'une salle communautaire. 

La première phase du projet, dont les 500 000 $ nécessaires ont été pigés à même les surplus de la municipalité, a déjà permis à Lac-Simon d'acquérir un terrain adjacent à la mairie actuelle et d'aménager une halte-repos et d'autres commodités destinées au public. 

La municipalité souhaite maintenant emprunter 1,9 million de dollars pour compléter les deux autres phases dont la construction du nouvel édifice multifonctionnel.

Dans une missive acheminée aux médias, jeudi, les conseillères Odette Hébert et Chantal Crête exhortent les opposants au projet à se déplacer et à signer le document.

Les deux élus critiquent le choix de l'emplacement pour la nouvelle infrastructure et soutiennent que le projet est « trop ambitieux et dispendieux » pour les besoins des citoyens de Lac-Simon.

« Nous trouvons irresponsable de mettre une telle charge financière sur les épaules de nos citoyens. D'autant plus que le montage financier de l'emprunt de 1 878 649 $ réalisé par l'équipe du maire a été calculé sur la base d'un taux d'intérêt de 2,5 % sur les 30 prochaines années. Or, comme personne ne peut prédire la fluctuation des taux d'intérêt, le calcul des prévisions budgétaires du projet qui s'ensuit est faussé », écrivent les deux élues dans leur lettre.

En mai dernier, le maire Jacques Maillé avait défendu le dossier lors d'un entretien avec Le Droit, soulignant que le Carrefour communautaire Lac-Simon représentait « le projet le moins coûteux » parmi ce qui avait été présenté dans le cadre d'études depuis 2008.

« On croit que c'est un très beau projet. C'est le bon timing pour le faire parce que le taux d'intérêt est très bas actuellement et nous sommes rendus avec des emprunts qui arriveront à échéance dans les prochaines années. L'impact va être très minime pour chacun des contribuables », avait-il affirmé.

Si le nombre de 247 signatures est atteint, un scrutin référendaire devra être déclenché si le conseil souhaite toujours aller de l'avant.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer