Le CLSC de Saint-André-Avellin refuse les ambulances

Un manque de personnel infirmier a forcé le CLSC de Saint-André-Avellin, dans... (Archives La Presse, Olivier Pontbriand)

Agrandir

Archives La Presse, Olivier Pontbriand

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un manque de personnel infirmier a forcé le CLSC de Saint-André-Avellin, dans la Petite-Nation, à refuser l'arrivée d'ambulances, lundi, mardi et mercredi de cette semaine.

Aucune ambulance ne pouvait être admise à l'urgence du CLSC de Saint-André-Avellin durant ces journées puisque le nombre d'infirmières en fonction était insuffisant. Les patients nécessitant un transport en ambulance ont donc été automatiquement transportés vers l'Hôpital de Papineau, à Buckingham.

La porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Geneviève Côté, justifie cette façon de procéder notamment par le fait que trois des 13 postes d'infirmières en place au sein de cet établissement sont actuellement vacants. Deux autres ressources sont également en congés de maladie.

« Nous sommes en semaine de relâche, il y a eu des congés hivernaux et des gens qui sont en vacances. Nous avons en plus des gens en maladie. C'est pourquoi nous avons été obligés de procéder de cette façon. Il devrait y avoir un retour à la normale la semaine prochaine », mentionne Mme Côté.

Le CISSSO tente activement d'embaucher afin de résoudre la problématique, souligne la porte-parole. Cette situation où les ambulances sont déroutées vers Buckingham pendant les heures de services du CLSC de la Petite-Nation s'est d'ailleurs déjà produite de façon ponctuelle depuis le printemps 2016.

« Pour être confortable à l'urgence du CLSC, nous avons besoin de trois infirmières de plus. Tant que nous n'aurons pas ces trois infirmières, nous allons demeurer fragiles. Nous le savons et nous tentons de recruter pour éviter ce genre de situation », indique Mme Côté, précisant au passage que les patients dont l'état de santé est jugé « instable » sont en tout temps admis par ambulance à Saint-André-Avellin, même si le personnel infirmier en poste est insuffisant.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer