Le président de l'UMQ prend le pouls de l'Outaouais

Le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, était de passage en Outaouais, lundi, dans le cadre de sa tournée des régions intitulée Voir grand !

M. Sévigny s'est arrêté à l'hôtel de ville de Thurso en fin de journée pour rencontrer et échanger avec des gens d'affaires de l'Outaouais sur les préoccupations locales. Une rencontre avec des élus des quatre coins de la région était également au menu en soirée avec comme principaux sujets de discussion l'autonomie municipale, le développement économique et le dossier des infrastructures.

« Je suis là pour prendre le pouls et informer les membres du caucus régional des grands dossiers », a mentionné M. Sévigny à propos de sa venue.

Ce dernier soutient qu'une embellie est envisageable en matière d'autonomie municipale avec le projet de loi sur la gouvernance de proximité qui devrait être adopté à l'Assemblée nationale dans les prochaines semaines. 

M. Sévigny se réjouit de l'ouverture du gouvernement provincial envers le palier municipal, mais précise que les nouvelles balises proposées par Québec devront être accompagnées des ressources nécessaires pour permettre aux municipalités de déployer leurs efforts. Les villes doivent avoir les outils pour mieux opérer dans leur champ de compétences, dit-il.

« Dans le projet de loi, on s'attend à ce qu'il y ait de l'argent pour les régions. [...] Le pacte fiscal a créé une ponction importante avec la disparition des conférences régionales des élus. La poussière est retombée et on sent de la part des élus qu'on veut reprendre le flambeau et faire du développement économique. Les modèles ne seront pas comme ce qui se faisait dans les CLD, mais ça prend de l'argent », affirme le président de l'UMQ.

Les retombées de la mission économique réalisée par l'UMQ en juin dernier à New York, les dispositions du projet de loi 110 dotant les municipalités d'un nouveau cadre de relations du travail de même que la relance du secteur forestier en Outaouais ont notamment figuré parmi les sujets de discussion, lundi. 

Le maire de Thurso et président du caucus régional de l'UMQ en Outaouais, Benoît Lauzon, a d'ailleurs profité de l'occasion pour rappeler que la foresterie représentait l'enjeu de l'heure en matière économique. « Ça représente 2500 emplois directs pour nous en Outaouais », a-t-il dit, soulignant qu'il revenait aux municipalités de supporter le secteur industriel.

La tournée québécoise du président de l'UMQ doit se terminer le 14 décembre prochain en Estrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer