Le rondin à l'honneur à Montebello

Les festivaliers pourront prendre part à une escapade... (Archives LeDroit)

Agrandir

Les festivaliers pourront prendre part à une escapade V.I.P. à l'intérieur du lieu historique national du Manoir-Papineau ainsi qu'à une visite libre entre les murs du Château Montebello.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le patrimoine bâti et l'histoire de la municipalité de Montebello seront à l'honneur ce week-end alors que se tient de vendredi à dimanche la deuxième édition du Festival international des bâtiments en bois rond.

L'événement qui s'amorce aujourd'hui mettra en vedette pour une deuxième année consécutive le métier de fustier et les différents aspects du rondin en terme de pièce maîtresse d'architecture résidentielle et commerciale.

Des rendez-vous gratuits et payants sont prévus un peu partout à toute heure de la journée aux quatre coins de la municipalité de Montebello, jusqu'à dimanche.

«L'objectif du festival est vraiment d'offrir aux gens la possibilité d'explorer le patrimoine bâti de Montebello, mais aussi d'encourager tout ce qui touche l'industrie de la construction en bois rond. On veut aussi démontrer tout ce qui peut être fait artistiquement avec le bois», précise Rémi Tremblay, directeur général de l'Association de la capitale mondiale des bâtiments en bois rond, l'organisme chapeautant le festival.

Critiqué l'an dernier pour le coût de certaines activités, le comité organisateur a décidé pour 2016 d'ouvrir plus grandes les valves d'accessibilité à sa programmation. Ainsi, plusieurs des activités seront gratuites cette année. 

C'est le cas notamment de la présentation d'un concours de sculpteurs-tronçonneurs attendu sur le parvis de l'église du village durant les trois jours de festivités. Il n'en coûtera également rien pour visiter la foire des bâtisseurs qui se déroulera samedi à la salle Nunavut du Château Montebello et où une quinzaine d'exposants et commerçants issus du milieu de la construction en bois rond étaleront leur kiosque. 

En plus d'avoir accès aux portes ouvertes de certaines résidences patrimoniales du mont Westcott, les festivaliers qui débarqueront en sol montebellois ces prochains jours pourront prendre part à une escapade V.I.P. à l'intérieur du lieu historique national du Manoir-Papineau ainsi qu'à une visite libre entre les murs du Château Montebello. Des tours guidés du Turtle Lodge ainsi que des conférences seront également offerts pendant la fin de semaine. 

Des conférences et séminaires sur les normes de construction de ce type de bâtiment et sur les avantages d'opter pour cette architecture sont également au programme du week-end.

La programmation complète de l'événement est disponible au www.logfest.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer