Vélo de montagne pour jambes aguerries à Ripon

Des représentants de la municipalité ont inauguré vendredi... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Des représentants de la municipalité ont inauguré vendredi une piste de deux kilomètres au parc régional des Montagnes noires.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La municipalité de Ripon ajoute une corde à son arc en matière d'offre récréotouristique avec l'ouverture d'un circuit de vélo de montagne destiné aux cyclistes les plus chevronnés.

Des représentants de la municipalité et bénévoles ont inauguré, vendredi après-midi, un nouveau segment de deux kilomètres de niveau difficile qui vient s'ajouter aux 13 kilomètres de sentiers pédestres partagés déjà existants au coeur du parc régional des Montagnes noires.

L'aménagement de cette nouvelle piste entièrement destinée aux rouleurs de brousse a nécessité 500 heures de travail bénévole de la part du groupe de citoyens piloté par Mario Charrette et Michel Pilon.

« Ce sentier propose aux adeptes un circuit dans un environnement naturel pensé pour maintenir l'adrénaline constamment en alerte », a lancé le maire de Ripon, Luc Desjardins, à propos du parcours.

À terme, Ripon espère développer le créneau des compétitions de vélo de montagne grâce à cet ajout. 

Plusieurs autres projets récréotouristiques sont aussi dans le collimateur de la municipalité, alors qu'un plan d'action est en cours d'élaboration pour le développement des Montagnes noires, cet immense site de 900 acres. Un chargé de projet spécialisé en plein air a d'ailleurs été embauché au cours de l'été.

La municipalité souhaite entre autres développer le volet du camping rustique et de l'hébergement sur les lieux, afin d'assurer la rétention des visiteurs à Ripon lors de leur passage.

En 2014, la municipalité du nord de la Petite-Nation avait également ouvert les portes de son pavillon d'accueil au sommet de la montagne, un bâtiment de 635 000 $ ouvert à longueur d'année.

« Ce parc est pour tout le monde. On essaie de développer pour l'ensemble des citoyens, pour les jeunes et les moins jeunes. On a un plan d'action en marche et nous avons un chargé de projet qui connaît ses affaires. Nous sommes dans la bonne voie pour le futur », a indiqué le maire Desjardins, précisant que la municipalité demeurait toujours ouverte à la venue d'entrepreneurs intéressés à investir dans les Montagnes noires.

En plus des activités estivales, le traîneau à chiens, le ski de fond et la raquette sont également pratiqués sur le site durant l'hiver.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer