Une visite bénéfique pour la MRC Papineau

Le ministre Laurent Lessard est passé par Papineauville... (Archives PC)

Agrandir

Le ministre Laurent Lessard est passé par Papineauville pour discuter avec les élus de la Petite-Nation, mardi après-midi.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La visite du ministre des Transports Laurent Lessard entre les murs de l'édifice Henri-Bourrassa, à Papineauville, a permis à la MRC Papineau de «gagner du terrain» pour le futur, estime la préfète Paulette Lalande.

Les maires d'une quinzaine de municipalités de la MRC Papineau ont pu rencontrer pendant un peu plus de 60 minutes le ministre Lessard et lui faire état des priorités et enjeux de la région en matière de transport, mardi après-midi à Papineauville.

L'impact de la nouvelle réglementation sur le transport collectif dans la grande région de l'Outaouais s'est retrouvé au nombre des sujets discutés lors de cette réunion.

Les élus s'inquiètent notamment de ne pas encore avoir reçu l'enveloppe de 100 000$ qui sert annuellement au déploiement du transport collectif sur le territoire. En 2015, ce sont 45 025 déplacements qui ont été effectués juste par la Corporation des transports adaptés et collectifs de Papineau (CTACP).

«Il ne faut pas oublier que l'Outaouais est la région du Québec où il y a le plus grand nombre de transports fait par des chauffeurs bénévoles», a mentionné la préfète de la MRC Papineau.

Cette dernière soutient que les doléances exprimées par les premiers magistrats ont reçu un écho positif de la part de M. Lessard. 

«Il s'est même engagé à venir nous revoir en Outaouais durant une journée complète d'ici la période des Fêtes afin de voir ce qui se passe sur le terrain. C'est très positif, surtout que c'est la première fois qu'un ministre nous fait une telle proposition», a-t-elle indiqué au Droit.

La place des vélos sur les routes

L'état général du réseau routier et la question de la place des vélos sur les routes du territoire ont aussi été abordés lors de la rencontre. La MRC Papineau tente déjà depuis quelques années de développer le volet cyclisme sur son territoire, mais le financement est souvent difficile, rappelle Mme Lalande.

«Dans notre MRC qui mise sur le récréotouristique, le vélo est extrêmement important mais c'est difficile parce que nos routes ne sont pas adaptées. Il faut que nos chemins soient en mesure d'accueillir les cyclistes. Il faudrait que ce soit pris en considération lors des prochains travaux du ministère», relate Mme Lalande.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer