Fini les camions lourds entre Masson-Angers et Thurso?

Plusieurs dizaines de camions lourds empruntent quotidiennement la... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Plusieurs dizaines de camions lourds empruntent quotidiennement la route 148 plutôt que l'autoroute 50, ce qui insécurise de nombreux résidents du secteur Masson-Angers, entre autres.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La présence de camions lourds sur la route 148, entre Masson-Angers et Thurso, pourrait bientôt être chose du passé, du moins en partie.

Une demande afin d'interdire la circulation des camions lourds et véhicules-outils entre le chemin du Quai à Masson et le village de Thurso a été acheminée au ministère des Transports du Québec (MTQ), à la suite d'une décision du comité exécutif de la Ville de Gatineau.

Rappelons que c'est le MTQ qui a autorité sur cette route.

La requête envoyée par la Ville de Gatineau demande un changement de signalisation afin que seule la circulation locale soit autorisée pour ce type de véhicules sur cette partie du chemin de Montréal Est et de la 148.

Le conseiller du district de Masson-Angers, Marc Carrière, affirme que les routiers n'ont plus intérêt à emprunter cette voie depuis que l'autoroute 50 est ouverte sur toute sa longueur. «Il est temps que la 50 joue son rôle de façon optimale. Il y a une balance située sur l'autoroute en direction est pour effectuer le contrôle routier. Il n'y a plus de nécessité pour les camionneurs de passer par le chemin de Montréal», plaide-t-il.

L'échevin dit vouloir ramener la quiétude et la sécurité sur ce tronçon où on retrouve notamment l'école primaire St-Jean-de-Brébeuf, laquelle est située à proximité du chemin. On trouve tout près un corridor de sécurité pour les élèves marcheurs.

M. Carrière dit avoir reçu plusieurs plaintes de citoyens ces dernières années pour qu'un tel règlement soit adopté.

«C'est dans un processus de quiétude et de sécurité pour les gens. La chaussée dans le centre-ville de Masson est en très mauvais état et les maisons vibrent lorsque les camions chargés passent devant. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu d'incident qu'il faut attendre d'agir. Il y a une école à proximité et le contexte avec la 50 fait en sorte qu'il est temps d'interdire la circulation dans ce coin-là», indique le conseiller municipal.

M. Carrière soutient qu'il s'agit d'une mesure supplémentaire pour rendre la route 148 plus sécuritaire. Depuis l'année dernière, la vitesse sur la route 148, entre l'intersection du boulevard de l'Aéroport et celle de la rue Georges, à Masson-Angers, a notamment été réduite de 90 km/h à 80 km/h. 

Traverse piétonnière

Par ailleurs, toujours en matière de sécurité routière dans ce secteur de Gatineau, une traverse piétonnière sera prochainement aménagée en face de l'épicerie IGA de la rue Georges.

Quantité de plaintes ont été faites par des citoyens du quartier qui déplorent la circulation dense à cet endroit où on ne compte pas de feux de circulation ou de panneau d'arrêt. Le conseiller Carrière affirme que la multiplication des commerces dans ce secteur force l'aménagement d'un tel passage pour piétons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer