L'Ange-Gardien veut que la sécurité soit améliorée sur la route 309

Devant le flot croissant de camions lourds et de véhicules qui entrent et... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Devant le flot croissant de camions lourds et de véhicules qui entrent et sortent chaque jour de son parc d'affaires, la municipalité de L'Ange-Gardien demande au ministère des Transports (MTQ) d'entreprendre des travaux urgents afin de rendre l'intersection de la route 309 et du chemin Industriel plus sécuritaire.

Les élus angelois ont adopté plus tôt cette semaine une résolution afin de sommer le MTQ d'agir rapidement dans le dossier. On demande entre autres au ministère de procéder à l'élargissement de l'accotement dans ce secteur, en plus de la mise en place d'une voie de décélération en direction Nord, sur la route 309.

Selon les chiffres avancés par L'Ange-Gardien, une moyenne de 15 211 véhicules dont une quantité importante sont des fardiers empruntent tous les huit jours l'intersection en question afin d'entrer dans le parc d'affaires de la municipalité. Ils sont 12 999 à sortir du site pour la même période d'échantillonnage.

Le maire de L'Ange-Gardien, Robert Goulet, soutient que le tronçon est de plus en plus dangereux en raison des trains routiers nombreux qui doivent s'immobiliser avant de tourner vers le chemin Industriel ou sortir du site pour embarquer sur la 309. La limite de vitesse est fixée à 90 km/h dans ce secteur qui comprend également certaines voies de dépassement.

« Il ne faut pas attendre d'avoir un accident pour réagir. Nous sommes en pleine croissance et il y a des changements qui s'imposent. On n'est pas désireux d'avoir des accidents sur notre territoire parce qu'on néglige de reporter des travaux », explique le premier magistrat qui espère avoir une rencontre avec les gens du MTQ prochainement.

« Pas une fantaisie »

Le maire Goulet ajoute que le parc d'affaires est construit à plus de 56 % de ses 42 lots existants. La phase 3 du parc, qui comprendra 42 lots supplémentaires, est aussi en cours d'élaboration.

« Ce n'est pas une fantaisie de notre part. On parle de chiffre assez élevé quand on regarde l'achalandage et le développement qui s'en vient avec le parc », note M. Goulet.

Ce n'est pas la première fois que L'Ange-Gardien réclame des améliorations à la route 309. Il y a de ça quelques années, la municipalité avait demandé la mise en place de correctifs à l'embouchure de la route régionale et de l'avenue de L'Ange-Gardien qui mène vers le centre-ville de Buckingham. Une voie de décélération avait finalement été aménagée en direction sud à cet endroit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer