La MRC de Papineau ne veut pas manquer le bateau

Après la Ville de Gatineau et les MRC des Collines-de-l'Outaouais et de... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après la Ville de Gatineau et les MRC des Collines-de-l'Outaouais et de Pontiac, c'est au tour de la MRC de Papineau de donner son aval au financement du projet touristique Les chemins d'eau, qui doit voir le jour en 2017.

Les maires de la Municipalité régionale de comté de Papineau ont accepté à la majorité, mercredi soir, de participer à l'implantation et au développement de la première route touristique en Outaouais en investissant 53 210 $ sur cinq ans. 

Le budget total couvrant les frais de signalisation, de promotion et de gestion de la route est estimé à 326 000 $ sur cinq ans. C'est Tourisme Outaouais qui assurera la gestion du parcours une fois que celui-ci sera mis sur pied.

La route touristique, dont le tracé a été approuvé par Québec en décembre dernier, partira de Fassett et traversera la région outaouaise pour joindre la MRC de Pontiac, en longeant la route 148. 

Si le projet satisfait la majorité des maires dans Papineau, certains ont par ailleurs critiqué la portée du projet. C'est le cas des maires des municipalités du nord qui estiment que la route n'aura pas de retombées dans leur secteur.

« Je pense que 50 000 $ sur cinq ans pour participer à un projet qui va toucher quelque 300000 de population et qui va donner une figure particulière à notre région, on ne peut pas manquer le bateau », s'est exprimé le maire de Mayo, Normand Vachon, lors de la séance du conseil des maires de Papineau, en réaction aux réticences de certains de ses collègues. Seul le premier magistrat de Boileau, Henri Gariépy, a voté contre l'implication financière de la MRC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer