Saint-André-Avellin adopte un plan d'action pour les familles

Saint-André-Avellin, seule ville en Outaouais à détenir le titre de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Saint-André-Avellin, seule ville en Outaouais à détenir le titre de municipalité amie des enfants (MAE) depuis 2014, vient d'ajouter du tonus à sa politique familiale en adoptant lundi soir un plan d'action.

La mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell... (Archives LeDroit) - image 1.0

Agrandir

La mairesse de Saint-André-Avellin, Thérèse Whissell

Archives LeDroit

Le document entériné par les élus comprend des pistes d'action et recommandations pour faire plus de place aux jeunes au sein de la municipalité. Le plan découle d'un sondage réalisé en 2015 auprès de la clientèle âgée de moins de 17 ans. Ce sont les parents qui ont rempli le sondage pour les plus jeunes. C'est un comité formé d'intervenants oeuvrant dans divers établissements reliés à la jeunesse qui a réalisé l'étude.

La question du transport vers l'école, de l'aménagement des parcs municipaux et de la gestion de l'aménagement des installations sportives font entre autres partie des points à l'ordre du jour du plan d'action. La mairesse Thérèse Whissell s'est aussi engagée à visiter l'école J.-M.-Robert pour se présenter aux enfants et démystifier le rôle des élus municipaux.

«Ce qu'on veut, c'est intégrer nos jeunes au développement de la municipalité. On tient déjà compte de nos aînés et c'est juste la suite logique de notre politique familiale», explique Mme Whissell.

La municipalité tiendra par ailleurs un forum jeunesse au cours de l'automne. 

On prévoit notamment la création d'un comité de jeunes qui travaillera avec les élus afin de développer des projets dédiés à la jeunesse. Des représentants en bas âge pourraient aussi siéger éventuellement sur certains comités municipaux. 

Contrairement au programme de Municipalité amie des aînés, l'accréditation MAE n'est pas accompagnée d'une aide financière. Trente villes au Québec adhèrent au programme lancé en 2009.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer